14 nov. 2007 Communiqué des enseignants du Département de ph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14 nov. 2007 Communiqué des enseignants du Département de ph

Message  Arnaud.P Admin le Ven 7 Déc - 18:59

Les enseignants du Département de philosophie ont adopté à la majorité (11 votants sur 13 : 3 contre, 8 pour), le 14 novembre 2007, le communiqué suivant :

« Nous, enseignants du Département de Philosophie de l’Université de Toulouse-Le Mirail, considérons que l’urgence n’est pas d’organiser en catimini et dans la crainte les cours de telle ou telle filière de formation (cours d’agrégation, cours du Master européen) : agir ainsi revient à se soumettre au fait du blocage, voire à transformer le fait en droit.

Nous considérons que l’urgence est de débloquer l’accès à l’Université dans les délais les plus brefs, afin, à la fois, de permettre une reprise rapide des cours et de garantir les conditions d’un débat démocratique, c’est-à-dire libre et contradictoire, au sujet de la Loi dite "Libertés et responsabilités des Universités ».

Résolument et profondément attachés aux principes les plus élémentaires de la démocratie, nous demandons à la Direction de l’Université, c’est-à-dire à nos propres élus, d’organiser dans les plus brefs délais une consultation à bulletins secrets de l’ensemble de notre communauté universitaire (étudiants, enseignants et personnels administratifs), et de prendre ensuite les mesures permettant de faire respecter le résultat du vote démocratique. »
avatar
Arnaud.P Admin
Admin

Messages : 33
Date d'inscription : 07/12/2007

http://toulouse-philo.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Contre-communiqué d’étudiants en philosophie, du 2 décembre

Message  Arnaud.P Admin le Ven 7 Déc - 19:00

En réponse au communiqué des enseignants du département de philosophie du 14/11/2007

Nous, étudiants en philosophie, nous opposons au communiqué voté par les enseignants-chercheurs du département de philosophie. Et pour cause, il va à l’encontre de la vision que nous nous faisons de l’université et que nous pensions partager avec ces professeurs.

Nous ne pouvons accepter cet appel au retour à l’ordre au moment même où les étudiants et personnels des universités se réunissent, discutent et agissent pour, entre autres, l’exercice et la diffusion libres des savoirs. Et cela est d’autant plus inquiétant qu’il est prononcé au nom de la « démocratie ». En effet, la majorité des professeurs, avant de s’affirmer partisans de cette démocratie, l’ont surtout été de l’absentéisme dans la plupart des rassemblements, de facto, démocratiques.

Ce communiqué soutient de plus la position selon laquelle la possibilité d’un débat libre et contradictoire supposerait la reprise « urgente » des cours. Ce qui revient à défendre la ligne prônée par le gouvernement, et relayée par la Présidence. L’absence de grève signifierait au contraire l’acceptation d’une loi, votée « en catimini et dans la crainte » pendant les vacances scolaires, donc sans possibilité de débat.

En outre, comment comprendre votre communiqué qui s’oppose à une mise en place clandestine de cours pour les agrégatifs et les Masters Mundus, et l’organisation effective de ces cours ? Nous rappelons simplement que la première assemblée générale avait voté le maintien des cours pour les agrégatifs et que ce sont les tergiversations démagogiques de la Présidence ellemême qui les ont contraints à la clandestinité.

En dernier lieu, demander à la Présidence « de prendre les mesures permettant de faire respecter le résultat » d’un vote dit « démocratique », mais à valeur seulement consultative et « non prescriptive », ne serait-ce pas un passage du fait au droit, légitimant la répression policière sur vos étudiants ?

Et puisque vous appelez à un débat libre et contradictoire, nous vous invitons à vous expliquer lors d’une rencontre à fixer dans les semaines à venir.

Signataires : BARRANQUE Pierre-Ulysse - CAHORS Pauline - COSTIGNAN Liam - DUTHOIT Clément - GOULAIS Philippe - GONZALEZ Fanny - KUCABA Jennifer - LLESUY David - OLIVIER Clément - PEYRON Arnaud - PRESSANTI Richard - QUEROIS Eugénie - SANDEAU Jules - SCHRAMM Benoît - THOCAVEN Marine - VIDAL Joris.
avatar
Arnaud.P Admin
Admin

Messages : 33
Date d'inscription : 07/12/2007

http://toulouse-philo.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

APPEL A UNE RENCONTRE ENSEIGNANTS-ETUDIANTS DU DEPARTEMENT D

Message  Arnaud.P Admin le Ven 7 Déc - 19:01

LUNDI 3 DECEMBRE 2007

"En réaction au communiqué voté par l’équipe des enseignant-e-s du département de philosophie de l’UTM le 14 novembre dernier, un texte nous a été transmis par un groupe d’étudiant-e-s le dimanche 2 décembre manifestant leur désaccord.

Afin d’éviter que cela ne reste dommageablement en l’état, nous proposons à tous les étudiant-e-s de philosophie désireux de réfléchir collectivement sur les problèmes soulevés à l’occasion de la loi LRU, autant que sur la situation spécifique du Mirail, une première rencontre le jeudi 6 décembre, à 11h30, à la Maison de la Recherche, salle D31.

Les enseignant-e-s du département de philosophie."
avatar
Arnaud.P Admin
Admin

Messages : 33
Date d'inscription : 07/12/2007

http://toulouse-philo.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 nov. 2007 Communiqué des enseignants du Département de ph

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum