Le Deal du moment : -55%
-30 € sur AUKEY USB C – Station de charge
Voir le deal
24.99 €

Intellectuels: Complices ou innoncents?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Intellectuels: Complices ou innoncents? - Page 5 Empty Re: Intellectuels: Complices ou innoncents?

Message  gramophone le Mar 12 Fév - 20:49

IDÉOLOGIE

Fez Maroc le mardi 12 février 2019
Par Nestor E Ramirez Jimenez (études de l'institut Industrial à Cartago et l'université Tegnologique à Pereira en Colombie)

La culture supporte systématiquement des modifications engendrées par les sciences et technologies.

Les peuples de la terre reçoivent des influences en proportion au niveau de contacts avec d'autres peuples. Avec les changements originés par des grandes découvertes, tel la roue, l'écriture, l'évolution des communication et d'Internet modifient inéluctablement la perception des êtres humains et du fait leur culture.

Pour une tribu de Papoisie sans réel contact avec les civilisations modernes; leur quotidien pourrait même être observé sans grand changement dans leur coutumes donc dans leur rites leur mysticisme leur medicine, leur habitudes alimentaires etc., leur vie sera observé inchangée depuis des siècles.

Le même constat sur des gens d'une grande ville comment Calcute, Ciudad de México ou Bogotá dès l'orque nous vérifions le quotidien sera absolument différent, d'ailleurs une personne de quinze à treinte d'une des grandes métropoles, sans les moyens d'aujourd'hui, pourra même tomber malade.

Qui conçoit parmi vous lecteur une semaine sans électricité? Qui conçoit un mois sans ordinateur et sans réseaux?

Pouvons-nous avoir suffisamment de conscience pour analyser alors les conséquences des changements profondes opérés sur notre perception du monde?

L'INTÉRÊT DE LA CULTURE

Ce genre de sujets ne doivent même pas éveiller intérêt au sein des Jeunes générations. Il devient très important comprendre les mécanismes déclencheurs de l'intérêt chez nous Jeunes gens.

LE LOISIR

Leur de notre temps de oisiveté, nous avons grand besoin de liberté, c'est-à-dire faire ce que nous plait le plus, "chaque fois" qu'il soit possible.

Hélas lorsque en théorie ce n'est pas possible, humainement; il arrivé que de force nous prenons ce temps. Leur du temps de travail il y arrivé alors que par addition nous allumons notre smartphone. Hors cela arrive pendant le temps supposé de travail.

Encore, si nous ne pouvons pas passer au moins des heures par jours sans notre smartphone, alors soyons honnêtes avec nous mêmes, nous avons plongé dans l'addition aux écrans tactiles.

Je crois qu'il y a des personnes qui utiliseraient à bon essien les écrans tactiles, sauf qu'ils sont une large minorité.

Le fait d'aimer démesurément les écrans tactiles, est la preuve indiscutable d'un changement radicale de notre comportement donc de notre culture.

ATTENTION: les réseaux sociaux sont et resterons un outil sans égale pour instruire, pour éduquer, mais nous savons que l'humain par nature favorise la loi du moindre effort. Cela explique en grande partie ce que déjà en 1670 disait Pascal:

..."l'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant"...

Pensées, fragment 348, édition Brunschwicg

Voilà donc des faits tangibles, une observation d'il y a plus de trois siècles. Déjà soulignant dans LES PENSEES, la précarité intellectuelle des gens. Avec l'avènement d'énormes facilites, nous pouvons constater sans peine qu'un sujet de qualité sociologique ou philosophique compte moins de visualisations qu'un sujet banal, une blague à deux vales, laquelle devienne même virale.

On pourrait objecter que YOUTUBE n'est pas le lieu adéquat pour s'instruire! d'ailleurs les réseaux sociaux ne sont pas non plus des endroits favorables à l'adquisition de connaissances; plutôt des endroits presque exclusivement deviens à l'oisiveté.

Mais encore, nous pouvons affirmer visioner tant de material "exclusivement" pendant "notre" temps libre?

Mais encore, nous pouvons affirmer que les réseaux sociaux n'empiètent pas sur le temps que nous pourrions donner à d'autres activités, plus favorables à une hygiène mentale meilleure?

Les penses de Pascal 1670

Lien pour document au format PDF

https://www.ub.uni-freiburg.de/fileadmin/ub/referate/04/pascal/pensees.pdf

LA CONSICENCE

De nous jours un courant moderne tente par touts les moyens d'isoler les sciences, de donner de plus en plus une sorte d'especialisation, très différente éducation où l'individu devient relativement versé dans un domaine particulier.

Une critique pourtant nait des lors que le programme riche dans un domaine isolé des connaissances, écarte systématiquement des connaissances indispensables au discernement. D'ailleurs nombre de Jeunes gens, avouent volontiers, que la philosophie est d'aucune valeur.

C'est justement cette catégorie des Jeunes gens qui s'exposent sans réticences à être embrigadés par le premier beauparleur venu. D'où l'importance capitale de la mise en practique des enseignement accessibles dans des textes du genre "discours de la méthode", texte extrêmement court et délicieux riche en méthode pour le développement du discernement, que vous trouverait dans le lien:

http://classiques.uqac.ca/classiques/Descartes/discours_methode/discours_methode.html

DISCERNEMENT

Une fois lu ce texte magistrale de Pascal, nous voici armés intellectuellement pour y parvenir à affronter nos interlocuteurs, bien des gens, nous regardent par dessus l'épaule, parce qu'ils croient savoir bien plus que nous, par le simple fait d'avoir un parcours universitaire.

LA CONNAISSANCE

Je prétend que l'Internet reste encore pour un bon moment, non pas un artefact diabolique, (très puissant lorsque nous serions dépourvus de discernement) mais l'outil par excellence pour nous sortir (à condition de ne pas tomber dans une adition necesairement nuissible) de la misère intellectuelle,à laquelle nous force le système ou empire qui ne pourrait de nous jours être définit avec un mot qui n'est même plus valable: capitalisme où même démocratie. Des mots qui ne définissent pas notre réalité sociale.

LES CONSÉQUENCES SUR LA FRANCE

il est absurde penser que la culture est une notion qui a pour frontières celle de la France, voir de la Communauté Europpenne. La France donc autant que le reste des nations se trouve exposée aux mêmes conditions et influences que le reste de nations de la terre.

ÉCONOMIE POLITIQUE

L'économie mondialisé, ne doit pas exclure de notre vision une réalité (en apparence complexe) mais bien plus claire après l'analyse d'avenements clés dans le quotidien. Là encore, s'avère indispensable, l'observation globale des relations de production et leur évolution, sans quoi, expliquer des phénomènes aussi courants que l'immigration, serait s'exposer à nous faire démolir intellectuellement parlant par le premier venu. L'équivalent de la moitié de la population de la France doit mourir chaque année d'inanition, si Hitler est si connu est du au fait qu'il a ordonné l'exécution de près de six millions de personnes, d'ailleurs Staling lui a réussi à supprimer cinq fois plus que Hitler.

Il devient important des lors, savoir une chose de laquelle en parlent de manière détaillée Jean Bodin, Thomas Malthus, John Stuart Mill, Adams Smith, mais de nous jours Thomas Piketty, Frederic Lordon, Joseph E. Stiglitz et bien d'autres:

https://www.oxfam.org/fr/salle-de-presse/communiques/2018-01-22/les-1-les-plus-riches-empochent-82-des-richesses-creees-lan

Ainsi devient ridicule aborder le phénomène immigrés sans traiter les causes, qu'elles ne sont un épiphénomène limité à la politique française. Mais l'immigration abordée sans ses causes serait alors comment parler de l'Histoire sans parler de la révolution de 1789.

ADN ET SOCIOLOGIE

Par cause de notre évolution la notion de meute, est inscrite dans notre ADN, nous sommes donc des grégaires, seul certains prétendus meneurs (leaders politiques) supposent connaître cette marque indélébile des humains.

Être gragaires, nous oblige à nos associer, sauf que cette qualité, en mains de gens malveillants, nous rend fragiles, avec cette propension certaine à l'avilissement, voir l'esclavage nous sommes par cause conjugué donc des additions aux écrans plats, aux jeux, et d'une éducation voulu aussi paupérisante des plus faibles.

Nous voici devenus des zombies: Nous pouvons trouver sans peine un ouvrier, une personne des strate sociale inférieur parfaitement capable de parler des transferts de football, des classements des équipes dans toutes les élagués en Europe, pendant des heures, et tout à fait l'indisposer du moment que vous tentez lui parler des causes de la misère à la manière de Victor Hugo en 1849:

https://www.oxfam.org/fr/salle-de-presse/communiques/2018-01-22/les-1-les-plus-riches-empochent-82-des-richesses-creees-lan

LES PARTIS POLITIQUES

On ne me sort pas de la tête qu'un travail sournois est soigneusement mené pour abolir des classes populaires l'art de discerner. Au point de ne pas voir dans la prolifération des candidats, des tout petits candidats aux présidentielles, une entourloupe pour pousser au deuxième tour au peuple à voter pour un candidat qui comment c'est le cas de Macron est un produit de l'industrie financière.

LE CAS FILLION

C'est encore la preuve inaliénable d'une démarche sournoise puisque ses agissements bien que condamnables à l'époque étaient inscrits dans des practiques connues est appliques par une large majorité. À qui a profité le crime?

Détruire les partis traditionnels, est un plan long, mais réussi.

Par preuve nous disposons de documents très bien supportes, l'émission Cash Investigation avec Élise Lucet. Le travail de certains organisation et des documents très sérieux démontrent sans difficulté comment la spéculation financière est derrière toutes les formes de violence et dérégulation climatique. Nous devons pour finir démasquer la réalité de deux granges courants de la pensée, une, celle au pouvoir la plus part du temps, la bougeoise puis une autre école de pensée qu'est celle prônée par Jean Jaurès, par Joseph E Stiglitz ou Hermann Scheer, qu'est non pas celle à la quelle pourraient adhérer les syndicats, moins encore les partis qui ne parlent pas des causes profondes des maux de notre société. Les classes populaires doievent avoir leur propre parti politique, sans infiltrés bourgeois.
gramophone
gramophone
Utilisateurs

Messages : 129
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 59
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum