Intellectuels: Complices ou innoncents?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La véritable arnaque du suffrage

Message  gramophone le Lun 24 Mar - 14:12

La vérité sans tabous

Il est impossible pour un pays d'adopter une politique, au sens large, ainsi soit peu éloigné du cadre stricte imposé par le groupe de Bilderberg, ou le Forum Mondiale, ou d'autres sectes avec pignon sur roue ou sectes et ordres plus ou moins discrets tel que les Franc-maçons.

Il est impossible que les classes populaires (qui sont celles qu'au but de comptes ; seraient exclusivement appelés sous la bannière de la dite « démocratie » à donner la seule et unique raison légitime aux castes dominantes de se considérer légitimes) aillent le courage, mais avant et surtout le pouvoir intellectuel ; et la conviction morale, de constituer en parallèle, (avec les mêmes armes des élites) des groupes puissants pour faire EN TOUTE LÉGALITÉ et DÉMOCRATIE le contre poids indispensable aux ordres et sectes qu'existent belle et bien parmi les nantis.

Exprimer ce genre d'idées ; risque de m'isoler parmi ceux de ma classe ; pour deux raisons :

La première parce que seul HERMANN SCHEERS et Joseph E. STIGLITZ auraient eut la lucidité d'un regard critique des erreurs qui conduisent le néolibéralisme à casser avec violence l'harmonie sociale ; tout en m'apprenant à regarder la société à leur manière.

La deuxième parce que je viens de découvrir dans la pensée de J. J. ROUSSEAU en fin les mots pour une AUTOCRITIQUE de l'absence même de pensée chez nous les petits gens :

Je vais transcrire un morceau délicieux d'un livre écrit en 1755 et en plus je vais l'écrire en espagnol MA LANGUE MATERNELLE :

..."Yo no habría podido habitar una República de nueva institución, cualquiera que sean las buenas leyes que ella tenga; de temor que su gobierno así constituido tal vez que no sea por el momento, no favoreciendo a los nuevos ciudadanos, o estos al nuevo gobierno, el Estado no se encontraría a punto de ser sacudido & y destruido casi desde su nacimiento. Puesto que la libertad es como aquellos alimentos consistentes y deliciosos o de esos vinos generosos, propensos a alimentar & fortalecer los temperamentos robustos que están acostumbrados, pero que abruman, ruinan & intoxican los débiles & delicados que no hacen parte. Los pueblos una vez acostumbrados a   déspota no pueden vivir sin. Si ellos intentan liberarse del yugo solo lo hacen en sacrificio de la libertad; dejándose llevar a la licencia desenfrenada que es el contrario. Sus revoluciones los libran casi siempre a seductores que solo logran aumentar las cadenas. El pueblo romano el mismo, aquel modelo de todos los pueblos libres, no pudo llegar a ser gobernado al salir de la opresión de los Tarquinos (Tarquinos son una dinastía que domino Roma antes de la República entre 616 y 509 antes de J. C.). envilecidos por la esclavitud y el trabajo ignominioso que les habían impuesto, aquella no era entonces que una población estúpida que hubo que tratar en consecuencia y gobernar con la plus grande sabiduría, con el fin de acostumbrarles a respirar el aire saludable de la libertad, aquellas almas nerviosas o mejor brutales bajo la tiranía, debieron adquirir poco a poco la dimensión grave de las costumbres y el orgullo del coraje que termino por hacer al fin el plus respetable de todos los pueblos"...

(Je traduit de l'espagnol mais vous pouvez lire en français l'original)

Les peuples une fois habitué au joug ne peuvent pas vivre sans. Et s'ils cherchent à se libérer du joug c'est en détriment de leur liberté ; en pouvant aller jusqu'à une vie licencieuse sans frein qui est le contraire. Ses révolutions leur livrent presque toujours à des séducteurs (des beau-parleurs, des charlatant, des extrémistes) qui seul réussissent à alourdir leur chaînes.


Quand un homme arrive à écrire des prémisses ; des théorèmes, voir des théories, surtout en matière de comportement sociale, qui peuvent être appliqués de manière intemporelle alors pour moi un tel homme est un génie.


Mais mon but véritable est porter à la connaissance de ceux d'entre les miens ; du peuple, des gens qui souffrent chaque jour, qui vivent sous le poids quotidien de l’incertitude de savoir si demain ils auraient un emploi ; des gens qui doivent travailler à la chaîne, tout en supportant l’avilissante manière qui rends par fois de plus en plus sot. Mon but est pédagogique ; la recherche d'une envie au plus profond de chacun de s'éloigner au plus vite des maux qui nous détruisent, maux qui ne sont autres que l'indifférence et l'individualisme induits par l'environnement ; par l’éducation qui construit des moutons, des zombies capables d'aller au suffrage électorale et voter pour des gens obtus et sans avenir.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny lundi 24 mars 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Au risque de devenir un paria intellectuel

Message  gramophone le Lun 24 Mar - 15:03

Élucubrations

Au risque de devenir un paria intellectuel

1° La France peut-t-elle appliquer une autre politique que celle dictait par le G8 ?

2° Sont-t-il en démocratie des peuples où l'intérêt des élites et du néolibéralisme s'impose par dessus l'intérêt générale ?

3° Il y a une autre manière de faire de la politique ?

1° Aucun pays du G8 ou G20 aurait l'idée de s'écarter d'un iota des impositions via des traités signés qu'engagent les pays. Le faire saura s'exposer à être pointé du doigt, exclu et donc perdre des parts de marché.

2° Comment le disent nombre d'intellectuels tel MARCEL CONCHE,  c'est une hérésie, schisme inconscient de tout humain entre la vérité et le leurre institutionnel de la démocratie tel qu'il est stipulé par des traités ; hélas il y a de quoi en parler, par exemple le traité européen ! Le fonctionnement des grandes institutions genre ONU, OMC, et j'en passe. Il faut être stupide comment le disait déjà en 1755 Jean Jacques Rousseau (Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes) pour y croire.

3° Bien sur qu'il y a une autre manière ; hélas comment l'affirme HERMANN SCHEER ou nous le fait comprendre JOSEPH E. STIGLITZ, les petits gens baignent dans leur indifférence et leur individualisme, qui leur rendra toujours sourd, aveugles face à une réalité, qui tôt ou tard il va falloir assumer : Leur destin.

("Tant que les petits gens n'aurons pas compris qu'il faut s'associer pour défendre leur destin, les sangsues de la finance auraient des belles années devant eux" Hermann Scheer)

J'admets volontiers mériter d'être répudié, éloigné, mis au rebut parmi les amoureux de la bienséance, mais dans dix ans, dans un siècle, je garde l'espoir d'être reconnu ; comment ayant raison, car c'est d'après René DESCARTES, le discernement qui doit guider les bonnes expressions et non pas des intérêts mesquins, ou l’appétit du pouvoir pour le plaisir d'être admiré de ses paires.

Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny lundi 24 mars 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Pragmatisme, Politique et légitimité du suffrage

Message  gramophone le Sam 5 Avr - 12:56

Pragmatisme, Politique et légitimité du suffrage

C'est quoi un pamphlet dithyrambique ou un outil de prosélytisme électorale efficace ?

Pour quoi l'électeur lambda, aura décidé de sanctionner le gouvernement ?

Si nous voulons une gauche forte ; c'est pour avoir une politique qui soit juste, qui soit bénéfique plutôt dans le sens véritable du mot politique c'est-à-dire dans sa définition étymologique.

Il est indispensable, rester humble et pas nécessairement chercher à duper l'opinion avec des discours donc LA PLUS PART on l’amère goût de LA LANGUE DE BOIS.

L'ÉCONOMIE

Du à la mondialisation et le pouvoir du néo-libéralisme, avouons-le "les deux trop néfastes à l'harmonie sociale" arrive de manière dramatique dans les sociétés modernes un procès d'usurpation grammaticale où la signification des mots est fâcheuses ment travestie.

C'est agaçant et répréhensible observer que l'économie autant que la politique auraient perdu leur véritable signification !

La politique tel que l'aura jadis énoncé Platon ; il y a quatre siècles avant notre ère, ne dois pas être, une sorte de  jouet ou butin, le trophée que des énarques veulent à tout prix.  La chaise de Matignon ou de l’Élysée, le palais Bourbon ou le Palais du Luxembourg sont des postes où dans la plus part des cas de manière "légitime" le peuple aura voulu choisir des personnes pour que ses personnes ouvraient en bénéfice des intérêts de la nation, au sens le plus large .
Hors la politique ; ou ce art de chercher l'harmonie, la justice sociale ;  font terriblement défaut de nous jours, car nous arrivons à avoir difficulté pour différencier des sangsues de la finance et des leaders politiques : tellement les deux se confondent.

Non pas dans le discours, car soit les uns ils se cramponnent derrière les autres, soit les autres dépliant des montagnes d'imagination pour s'exprimer avec les mots que le citoyen lambda voudra entendre.

La politique est autre chose

Et c'est le décrochage très rude entre les représentants du peuple et le peuple ; qui crée une sorte de chagrin ou désillusion de l'électeur, non pas qu'il s'échappe vers l'extrême droite (gros risque qui prennent les dirigeant politiques trompeurs) non pas non plus qu'ils aillent voter à droite, car si bien les cent cinquante villes récupérés par le groupe UMP font mal, c'est l'abstention qui fait mal.

La politique est donc une exigence, pour l’actuel gouvernement de frapper fort, TRÈS FORT

Comment ?

C'est simple ; hélas toute tentative de favoriser les gens modestes, aura de toutes manières dans la configuration néo-libéral actuel comment conséquence favoriser les grands groupes de la finance : Parce que comment l'explique si bien monsieur Joseph Stiglitz ; tout est verrouillé par les sangsues de la finance pour capter (avec le concours des hommes et femmes politiques qui font une législation voué à bénéficier le capitale) 90 % du fruit du travail véritable (le travail véritable est "encore par étymologie" celui qui crée de la valeur ajouté MAIS PAR TRANSFORMATION DE LA MATIÈRE NON PAS PAR SPÉCULATION MESSIEURS Michel Sapin, Arnaud Montebourg, et les autres, (je doute que le texte d'un illettré immigré soit digne de la lecture de si grands hommes mais qui lira ceci ; comprendra qu'il n'y pas un iota qui puisse être modifié dans le fond du contenu en matière de politique économique.

Vu donc le risque de récupération par les parasites des banques d'affaires, reste possible la piste de la baisse de la fiscalité là où le première à être bénéficié sera le consommateur lambda :

Prenons un exemple :

La facture de gaz ou d’électricité, (je vais volontairement leur laisser le domaine du prix du combustible à la pompe)comporte avec la TVA , au marge des tarifes dites d'abonnement, alors l'état, je veux dire BERCY, a le levier pour y toucher par exemple de manière ciblé, les consommateurs, (il y  a l'informatique et des excellents professionnels à BERCY),  Les habitants de logements, en qualité de propriétaires, par taille de foyer, en faisant attention aux propriétaires de maisons secondaires ( toute personnes pouvant se permettre d'avoir une maison secondaire, n'est pas vraiment si pauvre que cela)

La taille do foyer

La surface habitable, (bien qu'il y a des tricheurs) reste un argument ou variable pour cibler des éventuelles catégories, pour faire bénéficiaire, avant tout des gens locataires, (ceux qui n'auraient pas de propriété, des gens modestes bien sur, j'ai une maison qui fait moins de 100 m2)

Si je ne prends pas le salaire, c'est parce que je sais qu'il y des milliers de foyer sans salaire déclaré qui vivent du jeu en bourse, qui vivent des rentes ; qui vivent du foncier et qui osent aller toucher le RMI, ce sont des gens au patrimoine composé de plusieurs maison loués qui avec une évaluation qui se chiffre globalement à plus d'un million d'euros, (je ne connais aucun ouvrier avec un patrimoine autre qu'une modeste maison principale)

Voilà pour quoi dans ma première intervention de félicitation au gouvernement VALLS j'avais parlé de TVA !

Maintenant, des élections sont trop proches, et en dehors de brûler le temps en "recherche des discours édulcorés" le gouvernement pouvait FRAPPER UN GROS COUP, et retourner la situation, en donnant du pouvoir d'achat aux classes populaires !

L'austérité qui prônée Bruxelles, pousse les nations à des étages où la consommation, fini se rétrécir comment peau de chagrin, C'est absurde continuer avec la politique SARKOZY, mauvaise voie la TEPA, toujours favorisant l'investissement ; ridicule puisque derrière, qui se cache ?  Des trust, des holding, des hedge funds, qui maîtrisent à la perfection l'art de récupérer plus de 90 % de la riche sur la grand table du casino pour eux qui reste la petite planète bleu !

Un véritable coup de pouce au pouvoir d'achat

Par contre si le consommateur lambda, arrive tout à coup à sentir qu'il peut acheter plus avec sont salaire ?

Si là dessus ; alors et seulement alors, le gouvernement réussi à faire UNE AUTRE COM, alors le suffragant ira en masse voter pour celui qui l'écoute, pour celui qui preuve NON PAS PAR DES BELLES PAROLES, mais par des actes qu'il est un politique responsable et pourvu des VRAIES OREILLES, les sourds messieurs du gouvernement ne vont pas récolter des suffrages

Par Nestor Elias Ramirez Jimenez dit gramophone
Cereté Cordoba Colombia samedi 5 avril 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est l'alternative à la politique Hollande?

Message  gramophone le Jeu 28 Aoû - 7:42

Pour quoi je suis avec Aureli Filippetti, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg ?

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny 28 août 2014


1° Bien que la côté de popularité de l'actuel gouvernement et en particulière du président soit au plus bas, a cause en grande partie de l'action médiatique.

2° Bien que certaines promesses, auraient été tenues ; celles du genre "mariage pour touts", puis une liste donc le journal LE FIGARO (de droite mais là très impartial) rends hommage au métier de la presse avec une impartialité "honorable".

Il faut souligner que la politique favorable aux entreprises, ne va pas donner les fruits tant souhaités par monsieur le président : Car le carnet de commandes, ne va pas se remplir aussi tôt, du aux 30 milliards d’alourdissement de la fiscalité plus 30 milliards déjà décrétés par le gouvernement SARKOZY.

Pour sustenter amplement hypotypose il faut rappeler que 49 % des recettes de Bercy viennent de la TVA, plus 25 % issues de l'impôt sur le revenu, cela se traduit en gros par 75 % de charges sur les ménages.  Une autre lecture, avec un tableau des comptes nationales nous montre pour 2013 la consommation des ménages, à hauteur de 83 % de contribution au PIB, face à 17 % de contribution de consommation des administrations.  Déjà les ENA, HEC, etc., savaient que la sortie de la crise de 1929, justement a eut besoin d'une intervention massive de l'état, ces messieurs, véritables puits de sapience, auraient tout à coup oublié les mesures de Roosevelt ?

Tout particulièrement le lancement des grands travaux. Investissement massive de l'état, avec des aides économiques et sociales dans le but d'augmenter le pouvoir d'achat de ménages, pour doper la consommation. Non pas des aides au patronat (sans la moindre animosité, ou sectarisme) ; Qui est à l'origine des maux de l'économie déjà ? Qui semble briller par la malhonnêteté ? Qui d'autre que les banques ?

Comment l'aura fait Hoover avant Roosevelt, monsieur Hollande s'obstine à favoriser l'offre, le pacte de compétitivité favorise la thésaurisation, favorise l'univers des finances qui ne vont pas se gêner pour s’en-servir d'abord ! Car les 40 ou 50 milliards en faveur des entreprises, ne fait qu'aviver l'ambition de l'univers des finances.

Est-ce que l'Euro est trop cher ? (ouvrir le marché mondiale) il faut penser à dévaluer la monnaie ? Permettant par l'occasion à plus de gens d'acheter la production européenne.

Comment Roosevelt à finir pour instaurer la confiance ?

Le paquet sociale: assurance chômage, assurance vieillesse, négociations collectives (non pas individuelles comment le prônent les néo-libéraux)

Je me permet de citer monsieur Roosevelt :

..."Enfin, dans nos efforts pour une reprise de l’emploi, nous devrons nous  assurer de deux garanties contre les maux du passé. Il faut un contrôle strict des activités bancaires, de crédit et d’investissement. Il faut mettre fin à la spéculation qui se sert de l’argent d’autrui et il faut prendre des dispositions pour une monnaie solide et disponible en quantité suffisante"...

Puis pour finir en 1935 malgré les craintes fortes des néo-libéraux d'un dirigisme, alors que l'état est affaiblit, les lois Wagner (avec un coup vertigineux pour les caisses de l'état) vont augmenter d'abord la confiance des ménages, mais en suite donner du pouvoir d'achat (combustible indispensable) au ménages ! En 1936 Roosevelt est réélu, s'il vous plaît ! Hollande lui en 2017 lui par contre je doute très fort !
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

d'un quidam à monsieur Cambadélis

Message  gramophone le Sam 30 Aoû - 11:25

Concision : Individu, Société et Gestion

à l'attention des leaders politiques à la Rochelle
et tout particulièrement à l'attention de monsieur Jean-Christophe Cambadélis


L'individu

Désolé mais il y a tout type d'individus, du aux raisons intrinsèques, (principe darwinien) 1° Celui qui né dans l'HLM, grandi et fini en prison, allez faire un étude du parcourt des prisonniers dans n'importe quel pays, à l'exception d'une minorité, encadrée. 2° (pour faire court) Celui qui né à Neuilly-sur-Seine (ou que les parents avec moyens réussissent à emmener habiter là; La plus part finissent après avoir fait leurs armes aux grandes écoles et universités (principe darwinien) Dans des très haut postes ; la fonction publique (ministres, présidents, sénateurs et députés) Si jamais un type issu des classes populaires parviens à passer de 1° à 2° il risque de mal finir, la "société" fera le nécessaire pour (Pierre Bérégovoy (France 1993)) Il y a quelques "altruistes, humanistes, des vrais "nobles" dans le sens le plus général du terme, qui auraient la même fin de monsieur Bérégovoy : John Fitzgerald Kennedy (USA 1963), Salvador Allende (Chili 1973), Patrice-Emery Lumumba (Congo 1961)

Société

Elle à deux vissages la société, le vissage que tout le monde doit connaître, (le système fait tout pour ça), et le vissage sombre, immonde que personne doit imaginer (le système fait tout pour ça) je ne vais pas ici m'étaler dessus, car j'ai fais quelques lectures, j'ai vu quelques documents, puis j'ai quelques sources (voir mon profil sur LE FIGARO mot clé: המוסד למודיעין ולתפקידים מיוחדים ).

Gestion

Platon quatre siècles avant notre époque, disait "que les marchands ne peuvent pas être admis pour s'occuper des affaires de la cité" ; de nous jours, c'est le contraire, et cela donne quoi ? Le lobby qui par collusion ou connivence obtienne une législation ou absence  de législation en faveur des mêmes. Mais si vous pouvez argumenter contre mon opinion (il faut le courage déjà de publier mes propos) je vous pris d'exposer ce qu'il y a de faut dans ces deux documents :

Let's make money

La city ou les finances en eaux troubles

Conclusions

Par simple modestie je vous laisse le soin de tirer une conclusion qui seule sera bonne si elle inclus le message de Hermann Scheer "seule quand les petits gens, vont se rendre compte qu'il faut s'associer, pour comprendre les causes des maux de la société, alors il est possible de concevoir un plan de bataille" Rose Luxemburg avait aussi une idée, ( rappelait par un habitué dans un réseau sociale en copier-collé (plagiat))

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny le 30 août 2014 à 10:18
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

De Smith à Arrow notes d'un illettré...

Message  gramophone le Sam 30 Aoû - 16:06

Épistémologie économique

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny Bourgogne France le samedi 30 août 2014 à 15:03


Concision

Je sais que les béotiens comme moi (ouvriers, immigrés, illettrés) n'aiment pas lire au-delà d'un paragraphe, alors sur la base des lectures et des sources ici-dessus consignes j'affirme que les travaux de Keynes et & lors des accords de 1944 à Bretton Wood signent le sentence de mort des syndicats, de la classe ouvrière. Puisque les USA et le Royaume Uni décident par la voie du GAT (General Agreement on Tariffs and Trade) de rendre "officielle" l'exploitation accélérée des pays sous-développées.

Je vous acheté du café à 10 cents la tonne et je vais vous vendre NESCAFE à 10 dollar le kilo (pour parler simple)

Trop souvent on me traite de cancre ou ignare, pour mon manque de maîtrise de la langue française. (je parle espagnol)

Je vais confronter deux pensés

Adam Smith (1723-1790) et Kenneth Joseph Arrow (1921-   )

Au risque d’apparaître tout au plus comment le plus cuistre des béotiens, je crois avoir déjà considérais la pensée de Smith comment du capitalisme naïf, lui qui attribué à une "main invisible" une sorte d'harmonie immeuble ou inaliénable, sans doute Darwin (1809 – 1882) vienne mettre à mal cette idée ultra romantique, supportée par l'équilibre de l'offre et la demande dans l'univers des mille et une nuits.

Subsistent des ombres, sur une telle hypothèse, si lourde de conséquences, car dans les travaux de Smith, il réussi à décrire avec luxe de détails, l'avantage de faire répéter un humain la même tâche, pour le rendre au passage du temps plus performant.

Comment un homme ayant réussi un travail si profond sur le côté "mercantile" et de rentabilité des moyens de production ; aura peu se tromper dans la conception de l'avenir des "usuriers" des banquiers, des agences d'assurance, en fin des sangsues de la finance ? J'arrive là, a douter par moments de l'honnêteté intellectuel de partie de la théorie économique de Smith.

Il m'est impossible de porter en publique une si terrible affirmation ! Parce que je suis qu'un "minable", un minuscule être, de surcroît un immigré, illettré, ouvrier dans l'industrie.

Sauf que j'apprends qu'en 1951  Kenneth Joseph Arrow prix Nobel d'économie en 1972 à travaillé sur un sujet qui semble supporter sans aucune doute cette sorte d'élucubrations, car mon discours est qualifié de dithyrambique par mes détracteurs ; je cite le commentaire d'un grand ami :

..."Je suis de plus en plus gênés par tes posts à la queue le le sur mes murs auquel personne ne réponds à tes propos... Bon au revoir Monsieur le Professeur en tout"...

Monsieur Arrow aura écrit dans un document que j'ai,  sous le titre "An extension of the basic théorems of classical welfare economics"  ce-ci :

..."Let it be assumed that for each consumer and each firm there is no divergence between social and private benefits or costs , that is, a given act of consummtion or production yields neither satisfaction nor loss to any member of the society other"...


Nous devons supposer que pour chaque consommateur et chaque entreprise il n'y a pas de divergence entre les avantages sociaux et privés ou des coûts, c'est à dire un acte donné de consommation ou de production disons-le presque neutre, ne rendant ni satisfaction ni perte à tout membre de la société.

Dessolé mais une telle affirmation de monsieur Arrow, met à nu les causes profondes de l’accroissement de la richesse à l'époque de Smith des nations, devenu par effet DARWING richesse de quelques familles dans le monde.  Car dans le livre "An Inquiry into the Nature and causes of the wealth of Nations" monsieur Smith préfigure avec minutie de détail les travaux que l'ingénieur Frederick Winslow Taylor (1856 – 1915) developpe chez FORD MOTOR COMPANY en USA.

Concision

Je sais que les béotiens comme moi (ouvriers, immigrés, illettrés) n'aiment pas lire au-delà d'un paragraphe, alors sur la base des lectures et des sources ici-dessus consignes j'affirme que les travaux de Keynes et & lors des accords de 1944 à Bretton Wood signent le sentence de mort des syndicats, de la classe ouvrière. Puisque les USA et le Royaume Uni décident par la voie du GAT (General Agreement on Tariffs and Trade) de rendre "officielle" l'exploitation accélérée des pays sous-développées.

Car la valeur ajouté des matières premières est toujours infime vis-à-vis de la valeur ajouté de la production sophistiqué des pays du G8, et de surcroît, l'industrie financière vienne aggraver la situation, car l'équilibre économique exige comment condition sine qua non  "a given act of consumption or production yields neither satisfaction nor loss to any member of the society other"


Dernière édition par gramophone le Dim 31 Aoû - 12:33, édité 1 fois (Raison : Michel Grossiord, Raphaëlle Bacqué, sylvie maligorne, Cogito ergo sum, gramophone,)
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

quel est le chemin?

Message  gramophone le Dim 7 Sep - 12:57

Un extrait:

" />

Il du devoir de chacun de faire des recherches, sur des questions existentielles, dans le but de fortifier autant que faire se peu sont discernement, dans le cas contraire, seulement le chaos, dans l'erreur sera la conséquence inaliénable qui va frapper douloureusement l'avenir de l'humanité.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité et sensibilité

Message  gramophone le Dim 7 Sep - 13:50

Claudine Tiercelin

Métaphysique et philosophie de la connaissance

Extraits:

Claudine Tiercelin (Collège de France)

Rationalité et sensibilité (Raison et sensibilité)

Deux concepts à la fois qui caractérisent le mieux l’œuvre de Jacques Bouveresse, et parce qu'il est le seul philosophe, qui depuis de lustres a réussi quoi qu'il on dise à trouver la conjonction optimale de ses deux concepts, chose tout, sauf facile.

Vous vous souvenez de cette maxime de Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort:

..."Il n'est pas vrai que plus on pense, moins on sent ; mais il est vrai que plus on juge, moins on aime. Peu d'hommes vous mettent dans le cas de faire exception à cette règle"…

Chamfort dans cette maxime, me semble-t-il, voie juste mais il ne voie pas assez loin, il a tout a fait raison de dire que sentir ne sont pas contradictoires, mais je voudrais pour ma part montrer en opérant un léger changement à a maxime, premièrement que penser ne s'oppose pas à sentir, deuxièmement que sentir ne s'oppose pas a penser me surtout que c'est à condition de penser en sentent mais aussi à condition de sentir en pensant, non seulement que l'on parvienne à réconcilier les deux sorts de Jane Austen j'entends la Laidy, et non pas Sirs Austin le philosophe de l'ordinaire, et donc le cœur et le sentiment d'une part et la raison de l'autre, mais plus encore que a cette condition et a cette condition seule que l'on peu prétendre parvenir à juger. Non seulement sans air mais que ce sont même là les deux manières et les deux seules manières d'aimer, pour reprendre, vous vous souvenez, l'autre titre, initialement donné par le traducteur de "sens and sencibility".

Donc si j'ai choisie d'intituler ainsi mon intervention aujourd'hui c'est parce que je crois que l'on trouve chez Jacques Bouveresse les moyens pour une très large part, d'assumer ce projet et c'est ce que je voudrais essayer de montrer, Jacques en effet à montré une première chose je crois, c'est la nécessité d'une lute implacable, et c'est une lutte qu'il mène depuis toujours et par touts les moyens, ceux naturellement de l'analyse d'abord mais aussi comment John jacques Rossas l'a rappelé tout à l'heure et Jacques a eut la modestie de dire qu'il n’était pas parvenu, celle de l’essaie, en pratiquant d'abord l'analyse conceptuel au plus haut degré, on le lui a d'ailleurs suffisamment reproché "comment ça, vous faites trop de logique" ne c'est pas, mais en pratiquant aussi l'ironie et si besoin en ait la satire, au point d'ailleurs (certains se souviennent ici) de se retrouver devant de tribunaux.

C'est bien lui qui d'abord a pratiqué une lutte implacable de toutes les formes caricaturales de la pensée et en particulier les caricatures que l'on peu donner de la raison et de la sensibilité.

Hors c'est seulement à condition de ne pas caricaturer raison et sensibilité que l'on peu rêver de parvenir à quelque chose qui soit proche d'un authentique art de juger. Ce qui me parais être quelque chose à quoi il est absolument indispensable de revenir.  C'est-à-dire un art de discerner, un art de discernement, si l'on veut parvenir aujourd'hui à résister comment l'opération je pense, de la reconstruction de la raison nous y invite.

En effet cela n'a aucun sens pour lui d'abord, de réduire la raison à toutes les caricatures que l'on peu en donner, que ce soit en la espèce sous la forme du dogmatisme hégélien ; toutes ces caricatures de ces châteaux inhabitables, ne c'est pas, dans lesquelles certains auraient peu voir une manière déguisé de tyrannie de logos, d'antidémocratique qu'on peu conduire, qu'auraient peu conduire à touts les malheurs donc le vingtième siècle a à souffert.

Jacques Bouveresse a montré combien (cela traverse touts ses écrits) naturellement il était absolument ridicule de s'imaginer que quelqu'un sérieusement pourrait soutenir une telle conception de la raison. De la même manière il a montré à quel point était ridicule d’envisager que la sensibilité puisse être quelque chose que soit totalement réfractaire à la raison, ne c'est pas. C'est seulement à condition de caricaturer les choses que l'on peu, bien évidemment trouver des adversaires commodes. Du même qu'il est absolument caricatural de réduire la raison a ce qu'un certain nombre de penseurs postmodernes on fini par en faire, il serait tout aussi caricatural de réduire la sensibilité au domaine tout à fait réel par ailleurs, qui a peu être occupé par les tenant de la défense de la "sphère….." plus spécifiquement et plus pernicieusement par touts les défenseurs du mythe de l'intériorité, si j'ose dire, ne c'est pas, qui ont été les cibles de Jacques depuis ses premier écrits ; qu'explique qu'il se soit d’emblée mis de coté des penseurs malfamés de la philosophe. Qu'il s’agisse aussi bien de parfaits inconnus à l'époque Johann Wittgenstein Ou qu'il s'agisse aussi de touts les auteurs qu'auraient parlé du déclin de l'occident etc., De Bell ce qui lui a valu des critiques ; comment se fait-t-il que vous vous soyez intéressé à ce type de auteurs qui sont un peu suspects ; alors, pour quoi est-ce que j'insiste sur ce point ? C'est que je suis frappé pour ma part, du déferlement actuellement, dans ce siècle, justement de cette sphère ….MOURAID…. Et si comment le doit être tout philosophe attentif au langage ordinaire, je suis constamment frappée par la manière donc le concept d'impression a cédé le pas de plus en plus dans la plus part des propositions.

On ne dit plus "j'ai l'impression que", mais on dit "j'ai le sentiment que" alors dans la bouche d'un certains nombre de personnes que on ne pourrais pas particulièrement sentimentale, cela sonne un peu bizarrement, mais c'est un fait.

Observation

Donc la première leçon a tirer évidemment de ce-ci c’est qu'il faut se lever contre toute forme de sentimentalisme, qu'il faut se lever contre toute forme de rationalisme dogmatique. C’est un point cher à Bouveresse, et je dire que c'est le point sur lequel il a manifesté une acuité particulièrement forte. C'est dans sont acte de rationalisme appliqué à la morale qui est une forme de caricature du rationalisme, c'est-à-dire ; quand on pense (en fin si vous voulez) que on ne perçoit pas, que on ne discerne pas, et c'est évidemment quelque chose qu'avaient perçut des philosophes comment le philosophe  Johann Wittgenstein Mais aussi ...Pearths… quand on ne perçois pas à quel point on commet une erreur de catégorie lorsque on procède à une mathématisation en quelques sortes de l’âme, là où précisément, où se registre, dans ce domaine, c'est peut-être d''avantage là réellement des choses comment peut-être l’instinct, un certain nombre de réalités concrètes, Jaques est un philosophe de l’immanence, d'où l'importance qu'il attache dans toute son œuvre aux philosophes de l'immanence, parmi lesquels incidemment comptent non seulement Wittgenstein, mais Leibnitz qui est un (et il a tout à fait raison de le noter, je crois) un partisan, un défenseur très ferme de tout ce qui s'oppose aux "strata" alors ce qui y est (vous voyez) tout à fait significatif me semble-t-il du mouvement de la pensée Bouveressienne c'est que le fait de s'attaquer à ce type de rationalisme dogmatique ne s'oppose pas de tout mais au contraire implique une attention extrêmement aiguë à ce qui peut constituer les conditions d'une rationalité normative authentique.

Dès rationalité et cynisme, dès les premiers écrits à mon sens les plus offensifs sur ce point, dans ses attaques virulentes contre toute la pensée cynique post-moderne ; c'est cette idée qui est très forte, qui est aussi pressente dans les autres auteurs que j'ai cité. Cette espèce de dégoût pour les faut penseurs qui se pressentent comment des défenseurs de la morale et donc il suffi de regarder quels sont les comportement pour s’apercevoir que non pas sans un certains étonnement qu'ils sont touts à avoir tout sauf de comportements moraux et à être en revanche extrêmement peu circonspects sur la précision qu'exigerait l'analyse  des concepts moraux, de théories morales, des liens qui doit avoir par exemple l'éthique avec la méta étique si on veut pouvoir aujourd'hui, réaliser, répondre de façon correcte à un certain nombre de dilemmes moraux qui deviennent de plus en plus complexes aujourd'hui, ne c'est pas, Donc ce que ça montre incidemment c'est que la position à adopter d’emblée dans ce domaine, à mon avis, ne doit pas certainement relever de la défense d'une forme de minimalisme morale, mais doit appeler au contraire à une vigilance absolument farouche relativement, justement à une pensée maximale sur le plan simplement de la compréhension de ce en quoi consiste une rationalité normative bien construite....

avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Justice démocratie et politique

Message  gramophone le Sam 13 Sep - 18:09

Justice démocratie et politique

Du point de vue de l’éthique, le moral et la politique tant que la connivence et les conflits d’intérêts subsistaient, il me semble impossible qu’il y ait sur la terre un seul gouvernement juste et démocratique.

From the point of view of ethics, moral and political as collusion and conflict of interest remained, it seems impossible that there is only one on the earth just and democratic government.


Il est difficile de choisir un titre, dans une époque ou le mensonge et l’hypocrisie sont des éléments indispensables pour réussir.

Je ne crains pas de me tromper si j’affirme que pour triompher en politique il faut absolument mentir.

I am not afraid to deceive me if I say that to triumph in politics it is essential to tell lies.

Il serrait plus que puérile absurde, faire croire aux grand public des promesses pleines de rhétorique chargée des mots galvaudés : l’impartialité, la justice sociale, la gestion irréprochable ; à côté d’autres promesses populistes, sont les meilleurs outils de prosélytisme que à chaque fois permet à un candidat de devenirs présidents.

La question intéressante serait des savoirs si la justice la démocratie et la politique seraient de droites ou de gauche.

Une décision de justice ne peut être ni de droite ni de gauche ; quant à la démocratie et la politique il serrait aussi une grave erreur de le penser. Une erreur que n’aurait d’égal que c’est tromper sur les enseignements de Charles Darwin et Adam Smith

Deux personnes qu’avec minutie de détails auraient réussie à prouver que le travail répétitif est la base de perfectionnement des métiers.

Le lecteur comprendra que je n’invente rien, d’ailleurs je n’ai pas la prétention, Darwin affirme que c’est le travail qui transforme le singe en homme, quant à Monsieur Adams Smith bien avant la méthode du constructeurs de voitures Ford, (Taylorisme)  réussi à démontrer que le fait de faire une même tâche tout le temps, augmente la rentabilité d’une activité quelconque.

J’ai la certitude que jusqu’ici tout le monde est d’accord, de droite comme de gauche, par contre c’est à partir de maintenant que les choses vont se gâter.

Scientifiquement nous pouvons prouver que la valeur ajoutée dans un travail ne peut être que meilleur avec l’expérience, bien qu’il y ait des facteurs qui vont modifier les résultats, la présence indispensable des cadres, les respects des règles de fonctionnement, sont des éléments indispensables sans quoi les risques de dérives sont nuisibles à l’entreprise.

Même si certaines tâches sont complexes, une fois que le cerveau a assimilé et que les gestes deviennent instinctifs avec un bon encadrement une et une bonne atmosphère dans une entreprise la rentabilité doit augmenter. Pour le coup parlons de valeur ajoutée ; il faut garder en tête la différence entre le stade de la matière première et le stade de la pièce finie.

Entre les deux il y a un temps, des machines, des consommables, et de la main-d’œuvre. Il est très important de considéré, que la production des biens et services jeu un rôle prépondérant, un rôle éminemment social, car nous parlons d’un procès où s’opère la transformation de la matière qui ne seulement génère de la richesse sous forme de valeur ajoutée, de fiscalité mais aussi et surtout sur forme de salaire.

Il me semble important considérer le même procès sur un autre angle de vue, les crédits la finance et les assurances sont des recours indispensables dans bon nombre des cas ; le crédit par exemple permet des faire évoluer un procès malgré quoi les profits de la production des biens et des services, né doivent pas être inférieur au profit des groupes financiers.

Or la théorie de Adam Smith reste impartiale, ces personnes qui ce sons spécialisée dans le domaine financier ont réussi à mettre tous les chances de leur côté au point que de nos jours les milieux financiers dégagent une rentabilité beaucoup plus juteuses que la production matérielle.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Pour quoi aimer Jean Jaurès?

Message  gramophone le Mar 30 Sep - 9:02

POUR QUOI AIMER JEAN JAURES

Il est vraie qu'il faut adapter le discours au récepteur, comment il est vraie qu'il y a des obstacles au message.
Il est aussi vraie que la conviction, le préjugé, entre autres sont des obstacles pouvant brouiller le message, (lectures de N. Chomsky et F. Davis) ; dans l'espèce c'est 70 % de la masse de suffragants qui doivent recevoir le message, autant dire que par la plus part se trouvent dans tout premier étage de la pyramide de Maslow.

Appartenance

A la mort de Jean Jaurès, beaucoup de ces gens qui considèrent la gestion de la chose publique plus en tant qu'opportunité de satisfaire ses ambitions narcissiques et financières que comment l'art de trouver le meilleur compromis pour garantir l'harmonie sociale, et la pérennité de l'équilibre écologique ; On enfin trouvé le champ libre pour tenter d’effacer de la conscience populaire la notion d'appartenance.

La raison principal de cette volonté, prenne toute sont importance, si nous avons la rigueur indispensable vis à vis de notre histoire pour voir à quel point la notion d'appartenance permet de fédérer, de conscientiser des personnes ayant les mêmes intérêts communs : Vers 1831 la révolte des canuts, les Grèves de Carmaux vers 1892-1895, encore le soulèvement du 18 mars 1871 montre que le peuple motivé fini par imposer sa volonté face à Adolphe Thiers une sorte d'arriviste de la première heure, éclaireur des actuels classes politiques.

Voilà pour quoi donc l'éducation moderne et le discours des leaders politiques modernes, prennent toutes les mesures nécessaires pour extirper du cerveau des gens modestes toute idée d'appartenance à une classe quelconque ; si les classes populaires, qui représentent environs 67 % du potentiel au suffrage, se rendez compte de l'arnaque ? (lire la notion de démocratie du philosophe Marcel CONCHE) !

Démocratie

Sans doute qu'une partie majoritaire des gens issus des grandes centres universitaires, ont l'absolue certitude d’être prédestinés à prendre les plus importantes places dans la gestion de la chose publique, les postes le plus importants des entreprises le plus prestigieuses. Nulle doute qu'après avoir passé des années en tant qu'étudiant, la moindre des choses est d'avoir des tels privilèges !

Il faut alors assumer, le bilan, les conséquences d'une gestion pour le moins désastreuse de l'économie, gestion responsable de 93 milliards d'euros de déficit pour l'année 2014, gestion responsable de plus de 2004 milliards d'euros de dette accumulée par la France. Hors nous sommes hélas face à une irresponsabilité innommable touts les cinq ans, (lors des élections présidentiels)

Si la gestion des affaires de la cité (Platon dans la République) été si bonne, alors rien ni personne aurait à craindre sur des atteintes à l'harmonie sociale. L'histoire nous enseigne que les grands conflits de la société naissent lorsque l'injustice augmente à des niveaux insupportables : attaque frontal aux acquis sociaux, "actualité" réduction des droit et des allocations, volonté affiché d'éviter, au gouvernement, d'assumer qu'ils mènent une politique d'austérité !

En démocratie, il ne faut pas oublier, que si bien le peuple à le droit à élire des représentants par la voie du suffrage, il a le droit aussi d’être élu !

Hors si nous regardons les Sénateurs, les Députés, les ministres, etc, il n'y a pas des gens des classes populaires là dedans ! Vu la gestion catastrophique des affaires, vu les casseroles de certains, Karachi, Kadhafi, Betancourt, Bigmalion, et qui se combien d'autres affaires étouffés par la force. Franchement, il me semble après avoir entendu le message des gens comment Joseph E. Stiglitz, Miret Zaky, Etienne Chouard, Antoine Peillon, Pierre Péan ou encore Thomas Piketty, que des gens sans un niveau aussi étouffé que celui des gens issus de l'ENA, HEC, etc., peuvent être invités au moins à certains places où ils montreraient leur capacités. De toutes manières Luiz Inácio Lula da Silva ou encore Evo Morales, les deux des anciens syndicalistes, n'ont pas à rougir de leur travail vis à vis d'une bourgeoisie qui se croit la seule capable de gouverner.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

vers l'analyse scientifique d'économie

Message  gramophone le Jeu 2 Oct - 10:48

Inquiétudes d’un béotien

Les leaders des partis politiques commettent des erreurs, dans l’ensemble d’ordre économique, soit dans le but de financer les campagnes électorales, soit dans le but de favoriser l’industrie financière.

La fin justifie les moyens, mais prenons l’exemple du professeur Thomas Piketty, un graphique nous dit sans difficulté plus que mille mots, dans l’espèce je vais comparer l’évolution du revenu avec source INSEE, et l’évolution boursière des banques.

Pendant que " l’ensemble " du revenu touts déciles confondus, se réduit, trois banques prises au hasard montrent belle et bien une augmentation. Tout cela pour dire que le travail est fiscalement défavorisé vis-à-vis des finances. Et cela a des conséquences lors du suffrage, sans aucune doute que l'extrême récupère sans peine le vote de personnes sans véritable conscience sociale.

Graphique de l'évolution en bourse de trois banques:
" />

Graphique de l'évolution du salaire par déciles source INSEE:
" />

Car comment vous le constaté dans le graphique c'est plus de 9/10 des classes sociales qui perdent et cela se reflète dans le pouvoir d'achat, dans la consommation de ménages. Certains d'entre nous, mal renseignés, jusqu'à là pourraient se croire appartenir donc à des classes sociales, aisés, nantis, et pour cette raison, être tentés de voter pour des partis politiques, que d'après les chiffres, ne favorisent "absolument" en rien leur intérêts; sachant que le discours prosélytiste, populiste de l'extrême droite, ne pourra "jamais" être plus que du discours fallacieux motivé par l'ambition du pouvoir déconnecté de la réalité.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

L'autre manière pour la France

Message  gramophone le Mar 7 Oct - 15:45

Pistes pour une modification de l’économie française

Nous devons observer ce qui est fait ailleurs et qui fini par être favorable à l’économie française, je ne veut pas une politique malthusienne dans laquelle s’inscrit sans complexe monsieur Alain Madelin, comment tout l’ensemble de la droite, donc François Fillion.

Le Japon présente une dette externe de plus de 200 % de sont PIB, les USA se trouvent à plus de 105 % de dépassement de PIB de leur dette ; mais ce dernier se trouve à des niveau de chômage de moitié moins que la France.

Une des pratiques qui méritent donc notre attention, " sans jeter le bébé avec l’eau du bain " saura de adopter des mesures proches du Japon pur transférer progressivement le poids de la dette des acteurs étrangers vers l’ensemble des citoyens.

Des bons du trésor


Mutualiser de manière très claire les difficultés du pays, est une nécessité, au lieu d’aller détruire la confiance des ménages, dans des pratiques mesquines de réduction des allocations, qui en plus d’envoyer un signale négative en vers les citoyens ; signale qui fini par éveiller l’aversion et la sanction électorale, rendent inopérante toute tentative de redémarrage de la croissance, puisque les ménages, contractent automatiquement leur consommation.

Si nous disons aux français que la difficulté majeur reste de protéger le pouvoir d’achat et les acquis sociaux, dans une période creuse, qui ne fait que s’allonger en proportion à la contraction de la consommation.

Si nous expliquons aux français que chaque année la France dépense en gros 1218 MD€ alors que les recettes montent qu’à 1124 MD€, donc le déficit par année est d’environs 93 MD€ pour l’année 2014 en prévision, où il faut donner crédit à l’actuel gouvernement d’une politique drastique de austérité, il est indéniable qu’il faut ajuster la différence.

Quels seraient les moyens ?

1° réduire le volume de dépenses de 93 MD€, un chemin qu’implique réduire les dépenses de fonctionnement de manière drastique ; soit par réduction des salaires, réduction de postes, réduction des dépenses en investissement, quelque soit la mesure ; elle va dans le sens de l’austérité.

2° Augmenter le volume de recettes de 93 MD€, procès trop difficile à atteindre dans une période de crise majeur mondiale.

3° Continuer à creuser le déficit, par des emprunts au près des marchés mondiaux. Pour combler une pratique dépensière inadapté et dangereuse pour l’économie française.


Une certitude ces trois options sont négatives, puisque vont à l'encontre du pouvoir d'achat et la confiance des ménages, un handicap majeur au but des entreprises qui voient leur cahier de commandes réduit, alors je propose:

4° Mettre en place une politique sociale globale de type structurelle : Qui se traduit par plusieurs mesures, logiques, donc la première découle de l’évolution technologique

4 .1 ° En premier lieu (un procès qui va demander au moins dix ans) un programme de formation accélérée des fonctionnaires, attachés à la gestion DATA de l’information. Pour augmenter avec un dialogue permanent avec les intéressés (les syndicats) sur le besoin IMPÉRATIF de modernisation des postes, par un procès de mise a niveau du personnel. Il y a nécessairement par la formation une incidence dans la croissance par l'augmentation de efficience et la formation, qui se lit comment évolution professionnelle.

4.2° En deuxième lieu, un procès aussi à long terme, par lequel, les procédures de gestion d’information seraient transférés, en tant que cela soit logique (simplification et facilité des formulaires) où l’utilisateur, le citoyen sera emmenait à fournir via internet les information, tout en réduisant la charge de travail de la fonction publique. (usage des cartes type vital, code barres, pouces, pour quoi pas élargir les fonctionnes de la carte vital à la fiscalité?)

Il faut réussir à terme à moderniser la fonction publique, tout en offrant une qualité de service équivalent, et en réduisant un certain nombre de postes, par la voie de départ en retraite, procès qui sera compris par les fonctionnaires et par les syndicats en la mesure où est expliqué le problème global. Sachant que la réduction de postes, tout en faisant évoluer le niveau de salaire est plausible et donc beaucoup mieux que le fait de geler l’évolution de carrière ou le salaire.

Au-delà il me semble important aller plus loin sur le sujet qui m’a poussé à rédiger ces lignes, c’est-à-dire l’idée de mutualiser une partie du déficit pour rendre la France moins dépendante du marché externe du capital. (car le Japon souffre moins que la France du fait que sa dette est presque dans sa totalité détenu pour les Japonnais)

4.3° Prenons la somme de 60 MD€, divisons-le en trois sommes, (30 MD€, 20 MD€ et 10 MD€)

4.3.1° Si nous émettons des bons du trésor  pour 10 MD€ pouvant impliquer (tout citoyens ayant une carte d’identité, de nationalité française) au montant raisonnable de 5€ le bon, rémunéré à 0,25 % à 10 ans, (le temps de laisser passer la tempête, la crise) l’état aura eut besoin de débourser que 126,5 millions d’€ d’intérêt

4.3.2° De la même manière 20 MD€ au montant raisonnable de 20€ le bon, rémunéré à 0,35 % à 15 ans ; l’état aura eut besoin de débourser que 532,12 millions d’€ d’intérêts.

4.3.3° Pour terminer les 30 MD€ au montant raisonnable de 30€ le bon, rémunéré à 0,45 % à 20 ans ; l’état aura eut besoin de débourser que 1,38 milliards d’€ d’intérêts.

5° Il s’agit de toiletter la fiscalité de manière à supprimer des mesures en faveur de plus bas salaires, dans le but de permettre l’augmentation de ceux-ci, car si nous analysons l’évolution du salaire par déciles, nous pouvons constater que le niveau inférieur si bien se maintienne vis à vis des plus haut déciles, il est constaté aussi que l’effet pervers fait qu’il y a beaucoup plus de salariés, donc leur salaire stagne. J’ai en vue le fait que les recettes de Bercy proviennent pour plus de 49 % de la TVA.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny 7 octobre 2014

Autres sites où j'ai interviens sur le web (racine pour ne pas altérer les compteurs de visites)

Quelques 120 mille visites:

http://foros.periodistadigital.com/viewforum.php?f=25&sid=32cbc2e2b7de0d5d7bcf45af56db37d6

Une bonne partie des textes déposés sur le web, peuvent disparaître, pour cette raisons nombre de mes documents sont sauvegardés dans différents sites, forums et blogs:

http://gramophone.over-blog.com/10-index.html

http://www.canalblog.com/tag/nestor%20elias%20ramirez%20jimenez

http://gramophone.uniterre.com/

Texte libre ?

L'économie en forme de parabole "Le chien qui courrait derrière sa queue"
http://gramophologie.canalblog.com/archives/2014/08/14/30413940.html
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Je vais voter FRONT NATIONALE?

Message  gramophone le Dim 12 Oct - 8:10

Des paroles et des actes

Il y a un groupe politique, en toute apparence, normal, donc en "apparence" respectable. En apparence digne de crédit. Qui réussi à capter un maximum de votes, et que par voie de conséquence, il faut bien admettre progresse à chaque élection.
Extrait d'une "exigence"

..."La lutte contre la délinquance implique la mise en place d’une politique courageuse et le Front National de Meurthe et Moselle exige :
Une politique de fermeté et de tolérance zéro en matière d’insécurité
L’application de peines fermes, rapides et incompressibles en matière de justice
L’arrêt de l’immigration notamment celle venue des Pays de l’Est
La construction de places de prison (il en manque 40 000)"...



Le phénomène me semble digne d'analyse. Digne de prendre le temps de comprendre les raisons d'un engouement croissant.
Il faut pour cela plus que prendre un crayon, ou un ordinateur pour écrire, tout au plus pour critiquer l'un ou l'autre des représentants du groupe en question, aller voir leur origines, leur histoire.

Il me semble très important, de mettre a nu leur fond de commerce !

Sans oublier au passage "toujours l'histoire"
 
L'immigration

L'immigration n'est pas un phénomène magique, isolé, composé de la volonté des gens de partir loin de la terre qui leur a vu naître. Qui d'entre vous quitte leur lieu de naissance, lieu où vous avait grandi, lieu où vous avait connu le premier amour, lieu ou vous vous sentez si bien, qui d'entre vous part avec grand plaisir ?

Non ! Personne part de sa terre natale lorsqu'elle est pléthorique des raisons de l'aimer, personne quitte sont pays natal, lorsqu'il lui offre des belles perspectives d'avenir, personne quitte sa terre, lorsqu'elle offre des sources d’épanouissement, de réussi personnelle et professionnelle.

Il ne pas indispensable, d'avoir fait des études universitaire, il n'est même pas nécessaire d'avoir réussi au bac, pour comprendre cela ! Zut !

Prenons les pays du Maghreb, d'ailleurs avant 1958, territoire français, pour beaucoup, d'ailleurs, les pères fondateur d'un certain groupe de extrême droite, auraient tenté à plusieurs reprises des attentats contre le générale CHARLES DE GAULLE, donc nous pourrions en parler tiens !

Beaucoup des gens que certains stigmatisent par ignorance simpliste de l'histoire sont en possession d'une carte d'identité française, parce qu'ils sont soit nés en Algérie, au Maroc avant les faits de 1958, soit parce qu'ils sont issus de la deuxième, voir de la troisième générations de français de cette époque, soit parce qu'ils viennent d'autres régions des DOM-TOM, encore une fois certains citoyens sans cerveau, les considèrent des immigrés !

Bien sur que dans d'autres pays il y a des candidats à l'exile, bien sur que cela dépend d'époques bien précises, mais qu'il y a-t-il arrivé pour que des gens osent risquer leur vie pour quitter leur terre ?


Le directeur général de l'Organisation Internationale pour les Migrations OIM monsieur William Lacy Swing à demandé une investigation pour le crime ou environs 500 personnes ont été noyées volontairement d'après le récit de deux survivants. En total ce sont environs 3000 êtres humains qu'auraient sacrifié leur vie en ce qui concerne l'année 2014. Je cite monsieur Lacy Swing

..."Ce sont des femmes, des enfants et des hommes qui n’ont que l’espoir d’une vie meilleure. Les risques qu’ils prennent reflètent leur désespoir et nous ne pouvons pas continuer à les abandonner à leur sort"…

http://www.iom.int/cms/fr/sites/iom/home/news-and-views/press-briefing-notes/pbn-2014b/pbn-listing/iom-investigates-reports-of-deli.html

Allons plus loin

Les conditions de vie dans certains pays, sauraient détériore à des nivaux tels, que les citoyens sont près à risquer leur vie ! Alors je crois plus que nécessaire indispensable d'analyser à niveau internationale, les causes de l'exode, dans le but ultime de réduire au maximum, l'immigration. Car toute mesure dans les pays d'accueil forcé, me semble bien trop faible. Les États Unis ont une expérience connue,  j'invite volontiers touts ceux et celles qui se croiraient si intelligents, si raisonnables, si citoyens, à méditer juste un tout petit instant sur tant des gens disparus, morts, des êtres humains comment vous et moi ! :

https://www.youtube.com/watch?v=BDa37XF-V6k

L’éducation

Je doute que des gens dans d'autres pays ayant eut l’opportunité de recevoir des niveaux dignes d'éducation, pour quoi pas universitaire, auraient eut besoin un jour de risquer leur vie à la recherche d'une vie meilleur. Il ne pas indispensable, d'avoir fait des études universitaire, il n'est même pas nécessaire d'avoir réussi au bac, pour comprendre cela ! Zut !

Les droits élémentaires des citoyens


La déclaration universelle des droits de l'homme et des Femmes, mérite plus qu'être un document classé dans un musé, il faudra chercher à comprendre pour quoi la misère se développe même dans Paris. Car il y même des fonctionnaires sans un toit, qui doivent dormir dans leur voiture, ou dans des terrain de camping. Il ne pas indispensable, d'avoir fait des études universitaire, il n'est même pas nécessaire d'avoir réussi au bac, pour comprendre cela ! Zut ! Avant d'aller voter pour des opportunistes, semblables à certains personnalités néo-libérales de droite comment de gauche, allons lire la déclaration internationale des droits de l'homme et du citoyen, avant de voter pour des populistes, allons lire un peu l'histoire, d'où viennent ces gens là :

http://gramophone.over-blog.com/article-origines-et-histoire-du-front-national-123108590.html

Le vote

Le vote est un acte d'une trop grande importance, pour ce permettre d'autoriser des gens racistes à gouverner, des gens qui abusent de la naïveté et de l'ignorance pour arriver à des postes qu'ils ne méritent pas !

Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit "gramophone"
Joigny le 12 octobre 2014


Dernière édition par gramophone le Dim 21 Déc - 11:38, édité 2 fois
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Non au néo-malthusianisme du gouvernement

Message  gramophone le Dim 12 Oct - 23:43

Quand le ps devienne aussi néo-libérale que la droite

Monsieur Christophe Careche député de la 18ème circonscription de Paris, avec un diplôme de l'Institut d'études politiques de Grenoble ; s'exprime sur l'envie du gouvernement de réduire la durée et ou le montant des allocations chômage.

Nos députés et sénateurs, connaissent mieux que personne nombre de détails sur les mutations responsables de la disparition de quatre emplois sur dix en 25 ans, en France.  (sources INSEE de Lilas Demmou)  entre 1980 et 2007 l'industrie française à perdu  presque deux millions d'emplois (1 913 500) c'est 36 % des effectifs.

Nos députés et sénateurs, savaient aussi que l'externalisation en plus de permettre la flexibilité du aux incertitudes induites par la volatilité des marchés financiers, sont aussi et surtout une course vers la paupérisation des travailleurs, que finissent pour oublier la notion de CDI.
Ramaswamy écrivait en abril 1997

Toutes les économies avancées ont connu une baisse tendancielle de la part des emplois un phénomène appelé la désindustrialisation de fabrication.

Cet article soutient que, contrairement à la perception populaire, la désindustrialisation n'est pas une phénomène négatif; mais est la conséquence naturelle de la dynamique industrielle dans une économie déjà développée; et que le commerce Nord-Sud a eu très peu à voir avec la désindustrialisation.

Le document aborde également les implications de la désindustrialisation pour les perspectives de croissance et la nature des préparatifs du marché du travail dans les économies avancées

L'emploi manufacturier en pourcentage de l'emploi civil a diminué continuellement depuis le début des années 1970 dans la plupart des économies avancées.

Pour 28 pour cent en 1970 à environ 18 pour cent en 1994, il y a, bien sûr, eu des différences entre les économies avancées dans la mesure où la part de l'emploi manufacturier a diminué, lorsque le processus de désindustrialisation a commencé.

La désindustrialisation a commencé dès le milieu des années 1960 aux États-Unis pour de bon; et a connu une des plus fortes baisses de la part de l'emploi manufacturier d'environ 28 pour cent en 1965 à 16 pour cent en 1994, au Japon, en revanche, la part de l'emploi manufacturier a commencé à décliner plus tard; et a moins baissé précipitamment que dans les États-Unis d'un sommet de 27,4 pour cent en 1973 à environ 23 pour cent en 1994, la part de l'emploi manufacturier était relativement élevé en 1970 (un peu plus de 30 pour cent) dans les pays de l'Union européenne réunis (UE-15), mais la baisse depuis lors, a été raide et seulement 20 pour cent de l'emploi total civile de ce groupe étaient dans le secteur manufacturier en 1994

Non à l'hypocrisie absurde

Aujourd'hui nous pouvons constater que l'engouement des politiques du développement des services tertiaires, (assurance, banque d'affaires, emploi temporaire, etc.) un chemin dans lequel se sont engouffré tête baissé jusqu'à maintenant les leaders politiques, au pouvoir ; corresponds plutôt à la volonté des marchés financiers, que à des vraies politiques d'harmonie sociale et de équilibre budgétaire.

L'erreur ABSURDE commis jusqu'à maintenant, ne doit pas se traduire par la destruction des acquis sociaux mais par le remplacement des "énergumènes " au pouvoir, à défaut de leur demander d'assumer leur erreurs, et de payer de leur poche, car ils sont d'ailleurs grassement payés, si nous comparons leurs revenu aux salaires et allocations des gens modestes.

Je viens d'entendre ici et la dans les médias donc des néo-malthusiens au discours déjà vu à droite, genre  Christophe Careche sur BFM TV, s'exprimer tel que l'aurait fait François Fillion ou François Copé sur des perspectives de modification des allocations ou indemnités de chômage !
Mais quand les banques avaient foutu le bordel, en moins de trois jours le parlement français avait réussi à "promettre" touts les milliards nécessaires pour leur sauver de la faillite.

Messieurs dames, lecteurs, lectrices, il me semble qu'il faut cette fois sortir de derrière les ordinateurs, donner une date, et se rassembler touts à Paris pour préparer une réponse proportionnée aux inepties des néo-malthusiens au pouvoir!
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

28 centimes d'€ pour les chômeurs contre 100€ pour les banques

Message  gramophone le Lun 13 Oct - 11:54

PARLONS AVEC DES CHIFFRES COMPARABLES

MOINS DE 28 CENTIMES D'EUROS POUR LES CHÔMEURS, FACE À 100 EUROS POUR LES BANQUES


Pour quoi la cacophonie, pour quoi autant de fourberie des leaders politiques et de la presse ?

Les monarchistes, les malthusiens, l’extrême droite se différencieraient des humanistes et altruistes, des communistes et socialistes ?

Je rabâche la même rengaine sans doute, de manière illisible pour les gens parmi lesquels je partage le quotidien. Je m’efforce a m’exprimer de la manière la plus claire.

Ce que l'on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. (Nicolas Boileau)

Lire Md€ comment milliards d’euros


La principale cause des difficultés économiques de la France et du à un seul fait.
Le fait se résume dans la cupidité de moins de 3 % des gens sur la terre ; qui on fini par trouver la manière de récupérer plus de deux tiers des résultats de la production mondiale.

Les méthodes utilisés par l’industrie financière reste juridiquement légale, parce que rien ni personne admet la prémisse indispensable pour la gestion " des affaires de la cité " qui prône quatre siècles avant notre ère, le philosophe Platon.

Platon insiste sur le danger de laisser aux marchands le soin de gérer les intérêts publiques ; (tendance à la connivence, la collusion ou le conflit d’intérêts).

Dans les années 70 monsieur Michellin, s’adresse aux leaders politiques, dans une sorte d’alarme quant la contradiction entre l’admission massive d’immigrés contraire à l’évolution accélérée de l’automatisation.

Le déficit de la France est pour 2014 de 93 Md€, là dedans le déficit de la branche chômage au sein de la protection sociale est de 4 Md€. (dans un déficit de la SECU d’environs 13 Md€)

Il y a déjà quelques mois, j’ai critique la tendance du gouvernement, de tout faire en faveur d’un seul levier de la loi de l’offre et la demande, idée de favoriser l’offre à hauteur de 40 ou 50 Md€. À l’époque je souligne que les résultats ne seraient pas ou but ! Car il est normale que dans une formule mathématique ou financière, l’égalité soit maintenu (l’équilibre de l’offre et la demande, ou équilibre entre le fruit d’une part  (A) les salaires, le pouvoir d’achat, la fiscalité et d’autre part (B) les résultats, les bénéfices et les gans destinés à l’industrie financière.

Une personne avec un QI très bas comprend que A = B, si vous voulez une économie en équilibre, mais le gouvernement s’obstine à charger (B) sachant que deux tiers de la somme finira en gains pour l’industrie financière.

En plus, pour alourdir le déséquilibre le gouvernement attaque avec l’austérité déguisée (A) lorsqu’il gel les salaires de la fonction publique (hélas, certains lecteurs, savaient que j’ai déjà donnai des pistes pour réduire les coûts dans la fonction publique). Le gouvernement fini pour alourdir la fiscalité des ménages de 30 Md€, derrière les 30 Md€ déjà ordonnés par le gouvernement précédent.

Comment si cela ne suffisait pas, l’actuel gouvernement fait des annonces et met en pratique des attaques sur les acquis sociaux, les allocations, bien que déjà en moins de trois années le déficit de la SECU est passé de plus de 20 Md€ à 13 Md€ pour 2013 celons la Cour des Comptes.

Je pense à Nicolas Boileau, bien sur, mais je suis aussi obligé de souligner que le commun des concitoyens ne sont pas informés de la réalité, alors les chiffres érigés pour pointer du doigt par exemple l’assurance chômage, sont insignifiantes quand nous les mettons à côté des magnitudes comparables. C’est à mon sens, plus qu’un insulte à mes concitoyens, c’est une tromperie ignominieuse.

La Communauté Européenne

Il semblerait que Bruxelles enjoint la France à respecter des promesses, notamment de ramener le déficit à 3 % du PIB. Mais la politique de la BCE,  est celle qui aura sorti au moins 75 Md€ pour favoriser les banques au Portugal. Quelques 45 Md€ pour les banques espagnoles, En novembre 2011 la presse italienne souligne que l’Italie a besoin de 400 Md€, Entre le FMI et la BCE, finiraient pour aider l’économie italienne. Voir proportionnellement à la taille le crédit de la Grèce de l’ordre de 300 Md€ pretes par le FMI et la BCE.

Les bénéfices nets de la BCE pour 2013 sont de 1440 Md€ face à 995 Md€ pour 2012.

La BCE à preté en tout 1430 Md€ aux banques centrales en 2013 face à 998 Md€ en 2012

Le bilan total de la BCE est de 174 Md€ pour 2013 contre 207 Mde en 2012.

Bien sur que si l’on dit à un chômeur que touche quelques 800 € que la branche chômage est en déficit de 4 000 000 000 € ; cet dernière risque de culpabiliser.

Mais alors il faut lui dire que la BCE, (celle qui fustige la France à mener sont déficit à 3 % du PIB) aura facilité le fonctionnement des banques par la modique somme de 1 430 000 000 000€.
Cela veut dire que chaque fois que la BCE prête 100€ aux banques, la France indemnise le chômage de moins de 28 centimes d’euro.

Je suis navre d’avoir occupé votre attention sur des sujets qu’avait des chiffres, mais je suis très en colère vis à vis des énergumènes tel que le journaliste Yves Thréard, le député Christophe Careche, le ministre d’économie Emamanuel Macron, et le reste des néo-malthusiens, qui s’inscrivent dans une politique ultra-libérale en faveur des sangsues de la fiance.

Des liens officiels pour constater mes chiffres :
http://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2014/html/pr140220.fr.html

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny lundi 13 octobre 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intellectuels: Complices ou innoncents?

Message  gramophone le Sam 18 Oct - 6:08

Le triomphe de la cupidité

Il y a trop de travaux scientifique, très bien argumentés, il y a trop de moyens pour constater les causes réelles de la misère et du chômage en France :

1° le réalisateur Erwin Wagenhofer avec Let's Make Money présente un excellent travail disponiblie gratuitement dans les réseaux comment Youtube et Dailymotion.

2° Dans le même thème nous avons Zadig Production, France Télévision, la RTBF et de la RTS sous le titre " La city ou les finances en eaux troubles ".

3° L’excellent libre du professeur et chercheur au EHESS, THOMAS PIKETTY intitulé " Le capital au XXIe siècle "

4° Suivis d’une abondante littérature, de journalistes d’investigation en France, de personnes ayant eut contacte direct avec l’industrie des finances, tel que Edouard Tétreau, ou encore John Christensen, et même le prix Nobel d’économie 2001 Joseph E. Stiglitz dans une liste non exhaustive.

page 268, Joseph E. Stiglitz ISBN 978-2-7427-9504-8

(traducción al español)

(spanish)..."Cualquiera que sea la opinión de cada cual sobre el viejo problema de la independencia de los bancos centrales; debería haber consenso sobre un punto. Cuando el Banco de la Nación decide de capitalizar o salvar de la liquidación judiciaria los bancos con los dineros del contribuyente, El banco de la República asume actos que relevan de la responsabilidad directa de las autoridades políticas y que por ende deben llevarse acabo en toda transparencia.

He evocado antes los regalos hechos a los bancos, sin transparencia (y sin necesidad) en el cuadro del TARP. Aquellos llevados a cabo por la RESERVA FEDERAL AMERICANA fueron aùn menos transparentes, fundamentalmente los 13 millares de dolares otorgados a GOLMAN SACHS y a otros bancos extranjeros cuando la RFA (FED) recapitaliza AIG -- informaciòn que este banco, no revela que bajo la presión del Congreso de los Estados Unidos. Otras capitalizaciones realizadas por la (Federal Reserve o Fed, equivalente del BANCO DE LA REPUBLICA en Colombia) (como la capitalización de BEAR STEARNS) fueron igualmente opacas, y los contribuyentes no conocen aun hoy la importancia de los riesgos a los cuales están confrontados"...


(FRENCH)–" Quelles que soient les opinions de chacun sur le vieux problème de l'indépendance des banques centrales ; il devrait y avoir consensus sur un point. Quand la banque centrale d'un pays entreprend un renflouement massif en risquant l'argent public, elle est engagée dans des actions qui relèvent de la responsabilité directe des autorités politiques et qui doivent s'accomplir dans la transparence.

J'ai évoqué plus haut les cadeaux fait aux banques, sans transparence (et sans nécessité), dans le cadre du TARP. Ceux qui sont passés par la Resserve Fédérale ont été encore moins transparents, notamment les 13 milliards de dollars versés à GOLMAND SACHS et à des banques étrangères quand la Réserve Fédérale à renfloué AIG – information que celle-ci n'a révélée que sous la pression du Congrès. D'autres renflouements de la Réserve Fédérale (comme celui de Bear Stearns) ont été tout aussi opaques ; et les contribuables ne connaissent toujours pas l'étendu des risques auxquels ils sont confrontés" –

(spanish)Hace ya algunos años que de manera ilegible por la gente (textos en francès de mi autoría); he intentado despertar la consciencia popular, dentro de 25 o 50 años, va a ser demasiado tarde, Si deseamos al menos dejar un futuro digno a nuestros hijos y nietos? Va hacer falta et cada quien tome el tiempo, primero de medir las circunstancias, enseguida adopte el comportamiento "indispensable", responsable, progresista, para modificar el curso de la historia (de ante mano mil excusas por mi nivel deficiente en vuestro idioma)

Il y a déjà quelques années de manière illisible pour certains; je tente d'éveiller la conscience populaire, dans 25 ou 50 ans, il sera trop tard; si nous voulons au moins laisser un future digne à nous enfants et petits enfants? Il va falloir que tout et chacun prenne le temps d'abord de mesurer les circonstances, en suite adopte le comportement indispensable, responsable, progressiste, pour modifier le cour de l'histoire (d'avance mille excuses pour mon piètre niveau dans votre langue):

http://actualite.forumpro.fr/t60p120-economie-politique-et-subvention#1567
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Société, économie, groupes et future du travail

Message  gramophone le Lun 10 Nov - 14:55

Sindicatos y Mundialización

Por Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny lunes 10 de noviembre del 2014

ENGLISH, FRENCH AND SPANISH

THE SYNDICAT AND THE FUTURE OF WORK

No place the doubts that the financial systemthat transformed TELECOM COLOMBIA by poor people selling mobile minutes on the street.

The system that has transformed the powerful ICSS equivalent of CNAM in France in a long list of individual companies where you have to pay each quiche before getting any service or care, even without receiving any medication, and that for days see months with MAP fOR SICK AND RIGHTS? Knowing that in advance are already deducted from the multitude of payslip OFFICIAL insurance?

Sorry to express this so so raw. Ladies and gentlemen, that's how I work!

If we do not change? Without joining forces with global level? Very soon the employment legislation will be in a museum with a bit of luck!

Soon we will be working without a contract, without social protection, employees at most an hour, not even a day!

And after!

AFTER THE SERVICE WILL ONLY WORK SYNONYMOUS WITH SLAVE

EXTRAIT EN FRANÇAIS

LES SYNDICAT ET L’AVENIR DU TRAVAIL

Sans lieu aux doutes que le système financier, qui a transformé TELECOM COLOMBIA, en des pauvres personnes qui vendent des minutes de portable dans la rue.

Le système qui a transformé la puissante ICSS équivalent de CNAM en France en une longue liste d’entreprises isolés où il faut payer à chaque guiche avant d’obtenir le moindre service ou soin, sans recevoir encore le moindre médicament, et cela pendant des jours voir des mois, POUR UN MALADE avec CARTE ET DROITS ? Sachant qu’à l’avance sont déjà déduits de la fiche de salaire multitude d’assurances OFFICIELLES ?

Désolé d’exprimer ceci de manière si cru. Messieurs dames, qui travaillez comment moi !

Si nous ne changeons pas ? Sans unir nos forces à niveau mondiale ? Très bientôt la législation sur l’emploi va se trouver dans un musée avec un peu de chance !

Bientôt nous allons être des travailleurs sans contrat, sans protection sociale, employés tout au plus à l’heure, même pas par jours !

Puis après !

APRÈS LA SEULE SIGNIFICATION DE TRAVAIL SERA SYNONYME DE ESCLAVE

http://actualite.forumpro.fr/t60p135-economie-politique-et-subvention#1588
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

IL FONT RENTRER LE LOUP DANS LE POULAILLER

Message  gramophone le Lun 1 Déc - 22:47

Ça va pas la CGPME!

Frederic Grivot monte au créneau, pour critiquer la politique du gouvernement

La plus grotesque hypocrisie


Les médias font l’écho d’un comportement typique et en partie logique. Malgré quoi il est absurde plaindre la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises) dans une économie mondialisée !

Économie où une nation ainsi soit-t-elle la France se trouve volontairement et sciemment affaiblie, par le libéralisme à outrance !

Les manifestants d’aujourd’hui 1 décembre 2014 sont les acolytes de hier, d’aujourd’hui et de toujours du libéralisme !

C’est hypocrite, c’est infantile venir maintenant crier au loup que LES PATRONS idolâtrent par dessus tout !

Nous sommes bien au-delà du libéralisme, bien au-delà de néo-libéralisme, nous avons reculé de quatre siècles avec une sorte de néo-malthusianisme !

J’ai un trop faible espoir que des ouvriers, des leaders syndicaux, aillent un sursaut d’orgueil, de courage, et cherchent un jour à unir leurs volontés, pour mettre fin aux maux de la société, donc les responsables sont pourtant excellemment illustrés ici dessous :

1° La city ou les finances en eaux troubles :


https://www.youtube.com/watch?v=ex8Xe5w-cjk

2° Traders le marché secret des matières premières ;

https://www.youtube.com/watch?v=xmgRafdvr7w

3° Let’s make money


http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news#from=embediframe

Trois documents qui monsieur FREDERIC GRIVOT et touts les manifestant " patrons " font semblant d’ignorer ?  C’est plus que pitoyable ! C’est plus que ridicule !

Par Nestor Elias RAMIMREZ JIMENEZ ouvrier illettré, immigré et syndical FO MÉTAUX
Joigny lundi 1 decembre 2014 à 20:49
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Note au premier ministre Valls et &

Message  gramophone le Dim 14 Déc - 14:13

Élections présidentielles 2017


C'est la troisième fois que EVO Morales est élu grâce à la mise en pratique d'une politique VÉRITABLE DE GAUCHE
Après des années de politique néo libérale où par la plus part de la législation devienne exclusivement favorable aux nantis?

Le seuil de l'ISF passé par N Sarkozy De 790 000 € à 1 300 000 €.

Les Cadeaux fiscaux lors de démarches de succession favorables à touts sauf aux plus modestes.

L'optimisation fiscale tout un arsenal sans aucune utilité pour les plus modestes.

Du moment où le revenu annuel dépasse les 50 000 € ce carrément un autre univers fiscale. Les paradis fiscaux,  la perte progressive du pouvoir d'achat pour l'ensemble des déciles INSEE (voir mon étude dans le forum philosophie de l'université Toulouse Mirail)

Au-delà du clivage "puérile" droite gauche c'est un procès "mondiale soigneusement sournoisement mise en place par collusion dans la complicité des leaders politiques.

La paupérisation intellectuelle qu'en découle de la paupérisation économique;  est à l'origine de générations entières de cette sorte de "zombis" qui sont le fertile terreux ou masse électoral de discours populiste nationaliste et mensonger.  

En Espagne,  Portugal, ou dans d'autres pays d'Amérique latine malgré l'accroissement de la misère il n'y a pas de racisme!  Cela est du à l'action et le discours politique volontariste vers la stigmatisation des minorités dans la bouche de ceux sensés faire respecter la constitution.

Si la misère progresse c'est pas que dans des pays comment la France! Absurde alors d'attribuer les maux de la société à l'immigration. En chiffres alors!  Le déficit de la France tourne au tour de 100 MDS € où moins de 13 MDS € sont dus à la CNAM et même pas un tiers de cette somme est (13 MDS € divisé par trois) moins de 4 milliards sont du aux allocations! TANDIS QUÉ A LA CITY À LONDRES CHAQUE JOUR PLUS DE 3500 MILLIARDS DE DOLLARS TOURNENT sans doute loin de toute fiscalité?  La seule banque UBS aide à soustraite à la fiscalité française une somme mensuelle qui tournerait au tour de 100 millions d'euros.

QUI VA APRÈS CA RÉUSSIR A RÉCUPÉRER LE FAUTEUIL DE L'ĖLYSEE?

RÉVEILLEZ VOUS MESSIEURS LES GENS AU GOUVERNEMENT!

Par un ouvrier syndical FO métaux dans l'Yonne
Joigny 14 décembre 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Quelle forme doit prendre la lutte ouvrière?

Message  gramophone le Mar 16 Déc - 23:55

Quelle forme doit prendre la lutte ouvrière?

" />

GROUPEMENTS DE DÉFENSE

DE QUI ? DE QUOI ?


La société reste trop hétéroclite, pour que puisent exister des actions de groupe pour satisfaire un nombre majoritaire des personnes dans une société devenue mondialisée.

Pour autant je ne suis pas tout à fait d’accord avec la philosophie de Adam Smith, surtout à la lecture du travail très poussé de Joseph E. Stiglitz en matière de lobby et de mensonge institutionnelle.

LE LOBBY

Reste la seule partie visible du iceberg, sans la moindre doute, sur sont effet contre la société. La présence de groupes de pression au sein même des identités politiques, au près des députés et sénateurs, est un fait. Le résultat est tangible, palpable et cela pendant des siècles.  

Il y a qu’a jeter un regard aigu sur les différents codes qui supportent l’action des juges et des avocats devant les tribunaux et qui régissent donc le comportement des individus et des entreprises publiques et privées.

L’ACTION ET SONT EFFET


L’historique de la société, quant à la France est le seul élément duquel nous pouvons disposer pour nous donner une idée claire des éventuels effets d’une quelconque action :

Coronographie

hiver 1831 et printemps 1834 " Vivre libre en travaillant ou mourir en combattant " avec un coût de plus de 230 vies humaines, sans oublier l’insurrection de juin 1832. Même si la commune de Paris (1871) est une action clé dans l’histoire, je vais cibler les actions effectives où la classe ouvrière et des revendications sont directement impliqués.

Chers camarades, ouvriers, ouvrières, chômeurs, chômeuses, nous ne pouvons pas passer à coté des événements survenus entre 1892 et 1895 où semble bien probable que Jean Jaurès endosse jusqu’à la fin de ses jours les habilles de défenseur de la justice sociale, je fais allusion à la grève des mineurs de Carmaux.

Quant à mai 68, il y a peu à ajouter en dehors que ce sont les étudiants qu’auraient initié le mouvement qui fini pour apporter une augmentation  moyenne de plus 13 % des salaires.

Je ne doute pas, qu’à chacun de ses moments de l’histoire du combat des ouvriers, des moments d’angoisse, de peur, de doute, auraient assailli nos camarades, justement au nom de tant des vies humaines sacrifiés, je formule avec la plus véhémente et solennelle certitude, une conclusion très grave !

Vu l’histoire des conflits sociaux, auxquels nous ancêtres ont fait face !

Vu les conséquences de l’action syndicale du printemps 2010 lors du vigoureux mouvement sociale contre la réforme des retraites !

Cette fois, je vous laisse la liberté de penser aux moyens qui seul seraient valables pour éradiquer l’évolution absurde teintée de cupidité de la société qui se profile de manière sur et certaine, société des inégalités, du sectarisme aveugle, qui John Christensen, Myret Saki, Antoine Peillon, Pierre Péan, Édouard Tétreau ou Joseph Stiglitz dans une liste non exhaustive, nous décrivent avec luxe de détails ; société où chaque fois que 100€ sont produits, plus de 70€ finissent dans des circuits virtuels, que j’appelle " trop gentiment " des sangsues de la finance !

Je suis très conscients de la gravité de mes mots, mais ils sont la résultante des lectures d’une somme importante de travaux, qui commence par " La république " de Platon, en passant par " Le discours de la servitude volontaire " d’Étienne de la Boétie, ou encore " Le discours de la méthode " de Descartes, " Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations " de A. Smith, parmi d’autres auteurs comment Jean Bodin, John Stuart Mill, mais aussi des contemporains donc Thomas Piketty ou Joseph E. Stiglitz que j’adore lire comme un de mes loisirs préférés !

Le tout conforté et vérifiable pour vous touts grâce à :

Let’s make money (extrait en lien) :

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news


La city ou les finances en eaux troubles ou encore :

https://www.youtube.com/watch?v=ex8Xe5w-cjk



Traders, le marché secret des matières premières :

https://www.youtube.com/watch?v=xmgRafdvr7w



Un groupe de pression effectif au près du gouvernement, des députés ou des sénateurs, formé par la classe ouvrière ! n’aura le moindre effet !

Un grève semblable à celle face à la reforme des retraites de 2010 ? vous savez déjà ce que cela donne !

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ouvrier syndical FO MÉTAUX de l’YONNE
Joigny mardi 16 décembre 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intellectuels: Complices ou innoncents?

Message  gramophone le Sam 20 Déc - 21:23

Durée du temps du travail

Avant 1789 en France quelques 150 à 200 jours de fête religieuse donnent le rythme de l’organisation de la vie en société.  Par la suite la bourgeoise prends la responsabilité de l’organisation de la vie en société, c’est alors 12 heures par jour et sept jours par semaine que les gens doivent travailler.

Il faut savoir qu’avant 1841 les gens vivaient aliénés dans la misère en travaillant même au-delà de 12 heures par jour sept heures par semaine. Même les enfants mineurs travaillaient, c’est alors cette année là, que le temps de travail pour les enfants de moins de 12 ans est limité à 8 heures par jour, et aux enfants de moins de 16 ans un maximum de 12 heures par jour.

En 1874 la journée des moins de 16 ans passe à 6 heures par jour.

En 1892 une loi réduit à 11 heures le travail maximum par jour pour les femmes et les enfants de moins de 18 ans.

En 1900 la loi dite MILLERAND réduit à 10 heures par jour la durée journalière.

En 1906 une loi nous autorise à prendre une journée de repos par semaine.

En 1919 arrivaient les 8 heurs par jour et les 48 heures par semaine.

En 1936 la loi impose deux journées de repos hebdomadaire, la semaine de 40 heures et deux mois de congés payés pour les salariés.

Il faut atteindre une loi de 1956 pour atteindre les trois semaines de congés payés, puis 1969 pour obtenir quatre semaines de congés payés.

En 1982 fixe les 39 heures hebdomadaires et les cinq semaines de congés.

Maintenant monsieur Macron vu effacer tout ce progrès et nous renvoyer avant 1841.

Il faut savoir que l’industrie financière, dispose d’ordinateurs, où la spéculation financière se fait 24 par jour 7 jours par semaine, des 365 jours de l’année, d’une manière très automatisée, à tel point que chaque fois que sont produits 100 euros dans le monde plus de 70 euros finissent dans la poche des personnes qui ainsi font accroître leur fortune de manière vertigineuse.

Il faut savoir que l’accumulation de richesse " virtuelle " représente entre neuf et dix fois la richesse tangible sur la terre. Monsieur John Christensen, monsieur Thomas Piketty, monsieur Joseph E. Stiglitz, s’efforcent dans un travail de sentinelles, Leurs abondants travaux, à côté du travail de personnes comment Myret Zaki ou Étienne Chouard, Pierre Pean, Antoine Peillon, Fabrice Arfi parmi une longue liste, nous renseignent sur le gouffre béant qui se creuse entre les classes moyennes, les classes ouvrières, qui composent ; ( avec touts ceux qui créent la VÉRITABLE richesse sous forme de VALEUR AJOUTE), non loin de 95 % de la population et moins de 5 % des gens qui sont de moins en moins discrets, mais qui tentent TOUJOURS de nous faire croire que nous sommes en DÉMOCRATIE.

http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny samedi 20 décembre 2014
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Notes sur l'avenir de la société

Message  gramophone le Sam 3 Jan - 14:07

Où va la France

Je constate que des opinions proches, presque identiques, sont exprimées depuis des années.


La conscience sociale

Hélas nous avons sept adultes sur dix qui passent leur temps libre à jouer CANDY CRUSH SEGA et assimilés, les mêmes gens que Patrick Le Lay inclus dans sont courageux discours sur le consumérisme ; mêmes qui ne peuvent pas analyser un texte de plus de trois lignes.

La cruauté du libéralisme


Je constate essaiment que le gouvernement poussé par l’industrie financière, est le plus véhément pourfendeur accélérée de la base du parti socialiste français et de la gauche en générale. Puisque une politique sociale paie au Bolivie, au Venezuela, et aura payait en 1933 pour Roosevelt

C’est un fait que plusieurs études scientifiques prouvent, en dernier la OCDE, il est difficile de présenter en quelques lignes, les milliers de pages, déjà édites, des travaux, des noms, mais la liste et longue, je vous résume en quelques graphiques, l’évolution des banques en contraste flagrant avec l’évolution du salaire DE TOUTS LES DÉCILES :

http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534

Le gouvernement ose présenter une partie des membres du PS, comment des frondeurs ; Martine Aubry ose aussi avouer, comment ceux et celles écartés du pouvoir, une réalité inaliénable, cette réalité est la paupérisation programmé sciemment par une nébuleuse que je me permets de nommer " trop " gentiment, "les sangsues de la finance ".

Le procès

La paupérisation des classes populaires, est une source importante de richesse, les millions de consommateurs sur la terre avec de niveau très bas de revenu, ceux pour qui un smartphone équivaux à la moitié d’un mois de revenu. Les mêmes pour qui la TV à écran plat équivaux à un mois et demi de revenu. Tous ces gens mise but à but, vu qu’ils sont des millions sur le sol des pays qui conservent encore un semblant de " pouvoir d’achat " ; touts par leur comportement induit de obsessions compulsives, des TOC, pour l’achat mais aussi, le pire, infantilise les gens au point de les transformer en zombis, donc sans conscience de classe, ou des consciences frêles, Seule manière d’expliquer la progression de Adolphe Hitler et sa folie.

C’est après 1929 qu’est possible une telle paupérisation des consciences !

Cette paupérisation est semblable après 2008 ! Rien ni personne est en mesure de nier LA RÉALITÉ !

Si vous venez de lire mon sujet vous pouvez alors comprendre pour quoi les faux partis politiques de extrême droite, (faux parce derrière il n’y a pas une politique véritable), derrière il n’y pas, des solutions en accords avec la déclaration internationale des droits de l’homme. Pour la France, il faudrait si l’on écoute les idioties, supprimer le préambule et l’article un de la constitution, chose que de continuer avec l’austérité imposée par la CEE et monsieur Macron risque d’arriver en moins de temps qu’après la crise de 1929.

Les peuples paupérisés intellectuellement sont la proie frêle des sectes et groupes obscures, comment de nouveaux partis de extrême droite

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (études de sociologie de l'université Technologique et Pédagogique de Pereira Risaralda en Colombie) Fait à Joigny Bourgogne le samedi 3 janvier 2015
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

HÉRITAGE SARKOZY

Message  gramophone le Lun 5 Jan - 10:01

La république des mérites

Dédié au professeur Olivier Ilh comment remerciement pour sont excellent cadeau: "Le mérite et la République", paru chez Gallimard en 2007

D’un côté vous avait Michel Houellebecq
D’autre côté vous avait Christin Leclerc
après Guaino, Buisson ou encore Guéant
à qui ont aura donné la légion d’honneur

Les tendances mais aussi les mérites
mise en route aux arcanes du pouvoir
où le racisme comment des confites
aussi banalisé comment un abreuvoir
où touts les lambda ont été conduites
mais la presse comment un réservoir
et les journalistes épris de célébrité
estiment têtus que c’est leur devoir
plutôt critiquer touts les sans abri
alors sans même pas s’émouvoir
des cols blancs qu’on assombri
l’image de l’Élysée et le pouvoir
sauvés pour avoir trouvé un alibi

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny lundi 5 janvier 2015
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Les responsables du terrorisme

Message  gramophone le Ven 9 Jan - 10:06

QUI EST RESPONSABLE DU TERRORISME

LA RÉPUBLIQUE

Un mot sans doute trop galvaudé qui fait allusion à un état ou un peuple souverain qui désigne par la voie du suffrage ses représentants. C’est-à-dire que la démocratie impose des règles, des normes et par conséquent la justice.

LA DÉMOCRATIE

Une notion non moins importante pour la liberté d’expression, car les mots, souveraineté revienne au citoyen qui à côté de suffrage, font penser à une société où la liberté et la paix sont des pilier majeurs.

LE CITOYEN

Un citoyen se forme déjà, sont comportement au départ comment de la patte à modeler est manipulé par " l’école de la République ", par l’environnement, (la rue, la maison, les parents) ; au but vers l’âge adulte, cette mixture engendre soit des citoyens respectueux des codes soit des rebuts (bien qu’une infime partie) tout de même des écervelés, qui sont des étourdis proie facile du premier venu capable de leur faire miroiter monts et merveilles.

AMALGAME & STIGMATISATION

Chaque fois que des actes tâchés d’ignominie sont commis ; il est courant de trouver derrière des auteurs intellectuels, des énergumènes malintentionnés manipulateurs, qui tentent de se draper d’idéologies ou religions pour mieux manipuler l’opinion. Les auteurs matériels sont par la plus part des attardés, des sots récupérés alors parmi la population en détresse, population de plus en plus croissante, la raison relève d’un sujet lequel mérite être traité très sérieusement, sujet qu’exige plus que des rassemblements d’un jours, où tout à coup les citoyens d’habitude indifférents et individualistes, sourds devant l’évolution des inégalités, voilà touts touchés par une sorte de sympathie ou commisération. OUI c’est très grave ! Oui c’est révoltant ! Non, je m’offusque lorsque l’on attends que le sangs innocent soit versé pour réagir.

Il serait trop mal venu que par bêtise ou ignorance soit faite l’amalgame entre une religion et des actes sauvages de terrorisme ou des actes commis par des fous ! Les faits n’ont rien a voir avec une idéologie ou une religion, car les idéologies et les religions sont ici des outils de manipulation des consciences.

LA SÉCURITÉ

C’est une phrase de Victor Hugo qui me vienne tout de suite à l’esprit :

" Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons "

Cela dit les sangsues de la finance, vu qu’ils récupèrent 70 % du fruit du travail dans le monde (John Christensen, Étienne Chouard, Thomas Piketty, Antoine Peillon, Pierre Péan) font fondre comment neige au soleil, la capacité des nations à honorer les besoins indispensables à l’harmonie et la paix des peuples :  la santé, l’éducation, l’ensemble des services publiques !

Naisse ainsi l’idée absurde de croire pendant les moments d’accalmie qu’il faut réduire le nombre du personnel dédié à faire respecter les lois, les codes, les biens et les citoyens ; puis se rendre compte tout à coup qu’il n’y a pas assez de prisons, jamais assez des valeureux hommes qui sont envoyez s’exposer devant le danger au prix par fois de leur vie.

DÉBAT ET OPINION POUR ÉVOLUER

Loin de chercher à choquer qui conque, je mesure la gravité de la situation, mais aussi je découvre que mieux que moi, beaucoup de personnes auraient souligné le danger des dérives de la gestion des affaires de la cite (Platon dans la République) Oui le lobby dicte à vraie dire, impose une atteinte violente aux acquis sociaux, le lobby pousse les gouvernants à décréter une austérité qui augmente les conditions propices à la frustration qui pousse TOUJOURS les plus faibles à basculer.

QUE PENSERAIT UNE PARTIE DES JOURNALISTES?


Je suis franchement navré d'avoir entendu Jean-Jacques Bourdin et Philippe Val, tenter d’exonérer "la société" de toute responsabilité sur le sort et le devenir des énergumènes, hélas! En aucune mesure, je tente ici de minimiser ou de dédouaner qui conque de la lourde responsabilité sur le plan pénal. Mais je reste absolument en ligne avec la pensée du professeur universitaire Gilles Kepel au sujet.


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit " gramophone " (un ouvrier, ignare immigré)
Joigny vendredi 9 janvier 2015.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Un seul livre serait responsable?

Message  gramophone le Sam 17 Jan - 22:55

ENTRE ANGÉLISME ET RACISME

À travers l’histoire de l’humanité, au nom d’idéologies et religions beaucoup de sang a été versée.

Nous ne pouvons avoir tendance à l’angélisme et moins encore une opinion sectaire, haineuse vis à vis d’autrui. La première idée que me vienne à l’esprit est une phrase attribué à Voltaire :

... "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire "…

La phrase surgit dans un résumé de la pensée de Voltaire effectué par Éveline Béatrice Hall

Nous ne pouvons pas oublier René Descartes, et sont "Discours de la méthode " en particulier là ou il en parle de l’art de discerner.

Là me semble important hisser la connaissance comment principal, voir l’unique rempart contre l’obscurantisme et toutes les dérives possibles, tout particulièrement le terrorisme.

Accusation solennelle

Je suis très conscient de la gravite profonde de mes propos ! Mais l’or noir, qu’aura permit à l’occident d’accélérer sa redoutable puissance, est obtenu parce que " l’opium du peuple " à été abondamment imposé à plusieurs générations ; comment seule base de connaissances idéologiques, scientifiques et religieuses. Le but étant à court terme de contrôler l’opinion pour extraire sans difficulté la richesse du sous-sol.

L’erreur majeur

En aucun moment les quelques familles spécialisés dans la exploitation, transformation et vente dus dérives de l’or noir (familles que par moments sont aussi plénipotentiaires des nations) auraient prise le temps d’analyser les conséquences de la dérive plus que fondamentaliste, une interprétation perverse et tendancieuse des écrits. Lecture qui tombe comment de la mauvaise graine dans ce qui devienne le terreau fertile constitué par ceux et celles que "la société admet comment des rebuts " c’est admit pour les acolytes de Keynes et Smith ou encore Ricardo, une société de concurrence, sauf que d’un côté il y ceux qui peuvent courir en Porche ou Ferrari et de l’autre une monumentale majorité qui n’auraient même pas un vélo moins encore des chaussures, pour participer à cette course. Mais je vous garde le meilleur pour la fin !  Il y a partout les médias et les " intellectuels " qui vous dissent TRÈS CONVAINCUS que c’est une concurrence loyale et non faussé, et que tout et chacun à ces chances de réussir : d’ailleurs il y même ceux qui s’empressent en affirmer que c’est cela qu’est bien, que tout le monde est " libre " de tenter ça chance !

De la misère à la terreur

Bien sur, qu’il est absurde croire dans une bureau feutré au sein d’un somptueux palace, que des " sans dents ", des moins que rien, aillent assez de neurones pour oser s’offusquer ! Mais quand cela arrive ? Il y a qu’à !!!! La réponse axée exclusivement sur le discours sécuritaire mais semble plutôt trop cher, mais surtout pas vraiment efficient. Car cela serait comment chercher à faire suivre quoi ? Dix pour cent de la population ?  Cela représente 6 millions et demi de suspects !

S’il faut 15 personnes pour surveiller un potentiel "agent dormant " ? Rendait vous compte !
Il faudrait presque que un français sur deux employé à la sécurité ! Plus ridicule impossible !


Non l’axe sécuritaire n’est pas l’idéale, même s’il faut des gens pour s’occuper des intérêts de la nation et la protection des biens et des personnes.  Si 5 % des 65 millions de français devrait être surveillé à raison de 15 agents par " terroriste présume "  il faudra exactement 48 millions 750 mille agents. Pendant que quelques familles auraient une vie tranquille après avoir fait fortune avec le pétrole et ou le gaz ou bien d’autres tactiques de spoliation de richesses des pays africains et l’ensemble des pays du tiers monde.

Que-ce qu’il ont dans la tête ses gens qui brûlent le drapeau de la France ?


Il ont dans la tête des idées, sciemment introduites pendant un siècle pour les doper ou les soumettre, ou les aveugler ! Ce sont des gens qu’auraient reçu et admit comment science et politique un livre de religion UN SEUL LIVRE ! Avec acquiescement sournois de quelques familles qui de manière accélérée ont gagné des milliards.

L’opinion

Je trouve plutôt curieux comment les représentants au plus haut niveau des autorités, tentent de se montrer tout à coup aussi candides que réticents à s’exprimer sur les causes de certains comportements qui coïncident, où de toute évidence, le citoyen lambda connaît depuis des années la réalité, où le citoyen lambda fini par perdre confiance en ceux des sénateurs, députes, ministres et assimilés au discours évasif au sujet de fond!

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny samedi 17 janvier 2015
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intellectuels: Complices ou innoncents?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum