Jacques Bouveresse - Bertrand Russell, la science, la démocratie et la poursuite de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacques Bouveresse - Bertrand Russell, la science, la démocratie et la poursuite de la vérité

Message  Lysenko le Mer 9 Juin - 12:49

Salut,

http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/phi_lan/Colloque_du_28_mai_2010_Rat__2.jsp

Voilà le lien de la conférence de Jacques Bouveresse dont le titre est Bertrand Russell, la science, la démocratie et la poursuite de la vérité

Une conférence du plus grand philosophe français actuel sur le sans doute plus grand philosophe du 20ème siècle, et qui est engagée éthiquement et politiquement, c'est juste génial.

De plus il y a plein d'autres conférences très intéressantes à côté d'elle, comme la discussion générale avec Chomsky ou encore la très engagée conférence de Thierry Discepolo (membre de la maison d'édition Agone) sur le rôle et la pratique des maisons d'édition.

Lysenko
Utilisateurs

Messages : 2
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

sujet sur Jacques Bouveresse

Message  gramophone le Jeu 22 Aoû - 21:31

J'admire ce genre de sujets, qui nous renvoient en l'absolut dans nous plus profonds retranchements, en matière de morale, éthique et conscience, félicitations pour le sujet sur Jacques Bouveresse qu'ai un grand plaisir à écouter, voici un complément

DISCOURS SUR L'ORIGINE ET LES FONDEMENTS DE L’INÉGALITÉ PARMI LES HOMMES

Par Jean Jacques ROUSSEAU 1755

Préface (LVI *5)

La plus utile et la moins avancée de toutes les connaissances humaines, me paraît être celle de l'homme, et j'ose dire que la seule inscription du Temple de Delphes contient un précepte plus important et plus difficile que tous les gros livres des moralistes.  Aussi je regarde le sujet de ce discours, comme une des questions les plus intéressantes que la philosophie puisse proposer, et malheureusement pour nous, comme une des plus épineuses que les philosophes puissent résoudre : Car comment connaître la source de l'inégalité parmi les hommes, si l'on ne commence pas à les connaître à eux mêmes ? ET comment l'homme viendrait-t-il à bout de se voir tel que l'a formé la nature, à travers tous les changements que la succession des temps et des choses a du produire dans sa constitution originelle, et de démêler ce qu'il tient de son propre fonds d'avec ce que les circonstances et le progrès ont ajouté ou changé à sont état primitif ?

Semblable à la state de GLAUCUS, que le temps, la mer et les orages avaient tellement défigurée, qu'elle ressemble moins à Dieu  qu'à une bête féroce, l'âme humaine altérée au sein de la société par mille causes sans cesse renaissantes par l'acquisition d'une multitude de connaissances et erreurs, par les changements arrivés à la constitution des corps et par le choc continuel des passions, a pour ainsi dire changé d'apparence, au point d'être presque méconnaissable ; l'on n'y retrouve plus, au lieu d'un être agissant toujours par  des principes certains et invariables avec cette céleste et majestueuse simplicité don le créateur l'avait conçu, mais que le difforme contraste de la passion qui croit raisonner avec l'entendement en délire.

Ce qu'il y a de plus cruel encore, c'est que tous les progrès de l'espèce humaine, l'éloignent sans cesse de son état primitif, plus nous accumulons des nouvelles connaissances et plus nous nous ôtons les moyens d'acquérir la plus importante de toutes que c'est un un sens à force d'étudier l'homme, que nous nous sommes mis hors d'état de connaître.
avatar
gramophone
Utilisateurs

Messages : 117
Date d'inscription : 07/03/2009
Age : 56
Localisation : joigny dans yonne

http://gramophologie.forumpro.fr/forum-f2/ligne-ideologique-et-c

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum