De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  Benoît Schramm le Ven 7 Mai - 21:50

Je place ici, afin de lancer le débat, mon mail de présentation de la création de la liste de diffusion.

***

Bonjour,

Le département de philosophie du Mirail nécessite une plate-forme d’informations accessible à tous pour annoncer et organiser ses événements. Le forum du département a été mis en place pour réaliser cette fin. Seulement, il souffre d’au moins deux défauts :

- Peu de gens y participent ;

- Comme pour le site du département, il n’est pas pratique de devoir le consulter pour s’informer des événements à venir.

Je propose donc de créer une liste de diffusion pour répandre l’information essentielle du département :

- Les événements de type colloque et journée d’étude, se déroulant au Mirail et sur peu de jours (les séminaires et les événements extérieurs au département auraient plus leur place sur le forum ou le site) ;

- Les interventions hors cursus ou exceptionnelles comme celles destinées aux agrégatifs ;

- Les réunions « politiques » du département comme les Assemblées.

Le volume de mail devrait se limiter, selon mon estimation, à deux ou trois mails par mois. Je connais bien les groupes de Google, qui permettent de s’inscrire et se désincrire simplement, et d’accéder facilement aux anciens messages du groupe. La neutralité du contenu des messages limite le risque de rétention d’informations « sensibles » par Google – puisqu’une telle structure reste opaque. C’est pourquoi je propose de créer un groupe « Département de philosophie du Mirail » et de le modérer de concert avec un enseignant. En quoi consistera cette modération ? Ecarter les spams et les messages dont la place la plus adéquate serait ou bien le site ou bien le forum – en respectant la liste de cas énumérée plus haut.

Je vous invite à me répondre d’ici dimanche pour me faire connaître :

- Votre opinion et vos éventuelles propositions pour parfaite ce projet, (si, à votre connaissance, une autre plateforme est préférable à Google par exemple ; ou si on pourrait s’en servir pour d’autres usages) ;

- Quel enseignant est prêt à participer avec moi à la modération de la liste.

Si les réponses sont positives, j’enverrai dimanche un message à la présente liste pour que chacun puisse s’inscrire sur le groupe de diffusion.

Bien à vous,

Benoît Schramm.

Benoît Schramm
Admin

Messages : 63
Date d'inscription : 12/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  corentin le Sam 8 Mai - 0:54

Bonjour,
Quelques objections, essentiellement relatives aux deux écueils du forum-déjà-en-place que tu dégages:

une liste de diffusion est, selon moi, tout sauf une solution efficace pour répondre sous une autre instance à une faible participation, d'autant plus si elle doit se voir limitée à "2 ou 3 mails par mois", restriction qui limite encore - s'il était nécessaire - l'espace d'une telle participation (sans parler de "La neutralité du contenu des messages" que tu évoques).

Pour le coté pratique d'une telle liste: dans ma barre d'onglets, j'ai créé un lien vers le forum. Si l'on clique dessus, on est directement sur la page "news" du forum.
Pas besoin d'ouvrir sa boite mail, pas besoin de mot de passe. Dans cette configuration, je ne vois pas en quoi "il n’est pas pratique de devoir le consulter pour s’informer des événements à venir".
Ah oui, il faut vouloir se tenir informé. Mais si on ne veut pas, aucune raison non-plus de cliquer sur le mail pour l'ouvrir.

Ensuite, si "peu de gens y participent", c'est peut-être que les autres n'en ont pas envie ou pas le temps ou encore qu'ils ne savent pas qu'un tel forum existe. Dans ce dernier cas, et avec ton mail, nul ne pourra plus l'ignorer (si tant est qu'il lisent ce mail...). Dans les autres cas, je doute de la pertinence d'une initiative qui s'apparente pour moi à un "forçage"visant à ce que les gens soient mis au courant de ce qui est jugé comme "essentiel". Je laisse cette initiative aux journaux "gratuits" ou à Twitter (liste non-exhaustive). (À cet égard, je trouve ton expression "répandre l'information essentielle" très "problématique" et en contradiction avec des attentes de participation et de réappropriation par ses membres d'une université, réappropriation qui comprend également l'aspect politique, sans qu'il soit nécessaire selon moi d'y mettre des guillemets). Cette tendance à "forcer" l'information est à mes yeux pleinement contradictoire avec les exigences de la recherche universitaire, qui est tout sauf une attitude passive à l'égard de l'information.

C'est pourquoi je trouve que le forum du département, tel qu'il s'est déjà constitué et tel qu'il devrait l'être dynamiquement par ses membres actifs, répond structurellement suffisamment aux attendus concernant la disponibilité des informations, tout en laissant le choix à tous d'en prendre connaissance. Les plus "motivés" de ceux d'entre-nous qui ont le temps peuvent s'y inscrire pour y participer dans des débats.
Les autres qui le désirent peuvent prendre connaissance en un clic, moyennant la création d'un marque-page dans leur navigateur, des informations replacées dans le calendrier prévu à cet effet.

_________________
plus on veut faire court, plus ca prend du temps

corentin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  Benoît Schramm le Sam 8 Mai - 13:30

Sur la praticité, l’avantage de la liste se joue à presque rien : chacun accède généralement à un certain nombre d’informations par sa boîte mail. Je pense à des conférences, spectacles, etc. S’il fallait aller à chaque fois sur le site concerné pour s’informer, ce serait une grande perte de temps. Pourquoi refuser d’appliquer un tel procédé aux activités du département ? Et bien entendu, il faudra d’abord vouloir s’inscrire, puis vouloir ouvrir et lire le mail.

Dans ce dernier cas, et avec ton mail, nul ne pourra plus l'ignorer (si tant est qu'il lisent ce mail...).
Je précise d’emblée que les contacts auxquels est envoyé le message pour la liste de diffusion, sont à quelques modifications près, les mêmes que pour l’annonce de la création du forum.

Dans les autres cas, je doute de la pertinence d'une initiative qui s'apparente pour moi à un "forçage"visant à ce que les gens soient mis au courant de ce qui est jugé comme "essentiel". Je laisse cette initiative aux journaux "gratuits" ou à Twitter (liste non-exhaustive). (À cet égard, je trouve ton expression "répandre l'information essentielle" très "problématique" et en contradiction avec des attentes de participation et de réappropriation par ses membres d'une université, réappropriation qui comprend également l'aspect politique, sans qu'il soit nécessaire selon moi d'y mettre des guillemets). Cette tendance à "forcer" l'information est à mes yeux pleinement contradictoire avec les exigences de la recherche universitaire, qui est tout sauf une attitude passive à l'égard de l'information.
C’est dire tout simplement que l’information essentielle, n’est qu’une information, qu’un squelette pour l’organisation qui aura lieu soit sur le forum, soit concrètement, hors du forum. Tu crains que cette information rachitique devienne une fin en soi, mais la liste de diffusion n’est en faute : rien n’empêche de lancer des discussions, d’annoncer l’ouverture de débats et d’organisations sur le forum. Car là est bien l’intérêt du forum. Et ce n’est pas pour rien que je participe à cette discussion sur le forum. Si l’information de la liste de diffusion (et ce pourrait être aussi bien celle des newsletters du forum) est passivement reçue, ce n’est pas moi qui moraliserais les « usagers » en leur disant vous avez tort de ne pas participer ; j’en prendrai simplement acte, car je ne fais que proposer des outils.
En outre, personne ne sera assujetti (« forcé ») par la réception de cette information, parce que je ferai en sorte de rappeler son enracinement dans le forum. (Si tu veux co-modérer la liste avec moi, pour t'assurer de cet usage, je n'y vois aucun problème.) Peut-être que ce qui te dérange est que l’on sépare des informations à débattre d’autres qui ne sont pas à débattre ? Les rapports de chacun vis-à-vis de l’activité du département diffèrent : participer peut signifier aussi bien assister à une journée d’études que mettre en place une telle journée sur le forum. Encore une fois, je ne fais que proposer un instrument adéquat des pratiques qui paraissent plus courantes et plus familières des « usagers » du département.

Les autres qui le désirent peuvent prendre connaissance en un clic, moyennant la création d'un marque-page dans leur navigateur, des informations replacées dans le calendrier prévu à cet effet.
Si tu conçois que l’on puisse « consommer » aussi sporadiquement l’information du forum, c’est parce que tu sais déjà que l’information y est segmentée : « Informations », « Agora », « Rubriques temporaires » et « Archives ». Celui qui désire s’informer de l’activité du département ira machinalement lire les « Informations », et en particulier le « Calendrier ». Pas de débat, mécanisme du geste : je ne vois pas de différence avec le rapport à la liste de diffusion dont l’information sera la plus redondante possible avec les « Informations » et qui pourra ouvrir à des débats sur le forum.

J'indique en fin le nom de ceux qui m'ont répondu favorablement à la création de liste. (Vous pouvez contester cette présence par un simple mail, mais c'est pour savoir où l'on en est en termes de "participation".)
- étudiants : Jean-Charles Gaston, Aude Constans, Guillaume Molin, Boris Bineau, Sébastien Boulade, Thibault Dumorat.
- enseignants : Fayçal Touati, Pierre-Guillaume Paris, Pierre Montebello, Vincent Gray.


Dernière édition par Benoît Schramm le Sam 8 Mai - 17:16, édité 1 fois

Benoît Schramm
Admin

Messages : 63
Date d'inscription : 12/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  corentin le Sam 8 Mai - 15:34

D'accord sur la nuance de "seuls ceux qui veulent recevront l'info..". Ca ne sera donc pas du spam, c'est déjà ça...
Mécanisme du geste, oui. Mon discours portait sur l'argument : "la liste fera mieux que le forum". Non, elle n'apportera rien de mieux à mes yeux, mais sa création ne me dérange nullement, surtout si des gens préfèrent cette façon là qui est pratique.

Mais le forum suffirait largement. L'argument de la non-"participation" sur ce dernier est irrecevable pour cautionner la création d'une telle liste qui ne fera pas mieux, d'autant qu'elle court-circuite toute vraie possibilité de participation. (2-3 mails "neutres" et "essentiels" par mois...). bon, je radote..

J'ai le sentiment que (si je puis me permettre) cette liste nous confortera sagement dans l'attitude de consommation du savoir que l'on a si bien appris à adopter au cours des années, attitude que ce forum visait justement à abolir, sans pour autant viser à se substituer aux vraies rencontres et échanges. juste un moyen plus actif qu'une liste de diffusion de s'échanger les informations et de les regrouper, de les classer, etc.

_________________
plus on veut faire court, plus ca prend du temps

corentin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  Benoît Schramm le Sam 8 Mai - 16:21

Mon discours portait sur l'argument : "la liste fera mieux que le forum". Non, elle n'apportera rien de mieux à mes yeux, mais sa création ne me dérange nullement, surtout si des gens préfèrent cette façon là qui est pratique.
Je ne pense pas avoir écrit cela ; mais en tous les cas, c'était un implicite de mon bref argumentaire et tu as raison de l'expliciter. Si la liste peut mieux faire, c'est parce qu'elle sera plus adaptée à la situation, c'est-à-dire aux besoins et aux pratiques de ses utilisateurs.

Tout est un problème de situation : est-ce qu'il faut continuer à s'égosiller pour faire croître la participation (ne serait-ce pas "forcer" les utilisateurs ?) ou bien essayer de répondre à un besoin sporadique d'informations ? Evidemment, cette pensée de la situation peut légitimer les pires conceptions politiques, en arguant des "faits" bien fabriqués et la nécessité d'y correspondre. Mais nous sommes encore loin de telles situations...
Entériner une habitude de consommation de l'information, oui. Mais il faut vraiment être un forum-maniaque pour décréter la co-organisation d'un regroupement du nombre de places d'un spectacle de Wittgenstein ou de l'annonce de telle réunion. Et puis, il n'y a jamais eu, ou très peu, d'organisation collective dans ce département (comme dans un autre), je ne vois pas comment un forum, qui n'est qu'un outil, pourrait la créer, si un désir de s'organiser ne lui préexiste pas. Et c'est cela qui constitue notre situation.

Benoît Schramm
Admin

Messages : 63
Date d'inscription : 12/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la pertinence de la création d'une liste de diffusion.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum